MAP La BAD et Inwi scellent un partenariat pour soutenir les start-up innovantes MAP Remise du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle dans sa 2ème édition MAP M. El Malki se félicite du cheminement de la coopération avec le FOPREL MAP Une association marocaine lauréate du Prix Prince Mohamed Ben Fahd pour la meilleure action caritative MAP Le Maroc, pionnier dans la lutte contre la pandémie du coronavirus (Nabil Benabdallah) MAP Groupe de soutien à l’intégrité territoriale du Maroc à Genève: plein appui à la souveraineté du Royaume sur son Sahara MAP Marrakech : Immersion dans l’univers artistique d’Isabel Alonso Vega et Bence Magyarlaki MAP Covid-19: le HCR et la JICA mettent en place un projet de 275.000 dollars en faveur des réfugiés résidant au Maroc MAP L’artiste-plasticien Abderrahim El Hassani expose ses œuvres à Fès AGP Boké/société: Le siège de la préfecture, nouvelle cible des voleurs de motos

Les Sud-africains appelés à remettre à la police les armes à feu illégales


  23 Janvier      21        Securité (1893),

   

Johannesburg, 23/01/2021 -(MAP)- Les Sud-africains qui détiennent des armes à feu illégales doivent les remettre à la police avant la fin de la période d’amnistie, a indiqué samedi le Service de police sud-africain (SAPS).

« Nous souhaitons rappeler à tous les citoyens la nécessité de rendre toutes les armes à feu illégales et indésirables, ainsi que les munitions, avant la fin de la deuxième amnistie le 31 janvier courant », a déclaré la porte-parole de la police, Athlenda Mathe.

Elle a appelé ainsi les personnes concernées à profiter du programme gouvernemental d’amnistie, car après l’expiration de cette période, la loi sera appliquée sévèrement contre ceux et celles qui persistent à porter des armes à feu sans permis.

Les armes à feu illégales représentent un sérieux défis pour l’Afrique du Sud qui connait un taux de criminalité élevé, faisant de ce pays l’un des plus dangereux au monde.

Le ministre de la police sud-africaine, Bheki Cele, avait annoncé que plus de 2.260 armes à feu illégales ont été remises aux services de police sud-africains, à travers tout le pays, durant la première période d’amnistie qui s’est déroulée entre 2019 et 2020.

Lors de cette opération, plus de 31.382 munitions ont été remises aux services compétents, a ajouté le ministre, reconnaissant que ces chiffres sont en-deçà des attentes.

Dans la même catégorie