GNA Media urged to focus on proper handling and disposal of agrochemical containers GNA President cuts sod for construction of Nasai/Janga road GNA UWR flood prone communities coached on early warning preparedness AIP Côte d’Ivoire / Une école dans la commune de Fronan réhabilitée AIP Côte d’Ivoire / La gratitude de Niédiékaha au Sous-préfet de la localité pour son engagement en faveur du monde paysan GNA Armwrestlers urged to avoid sex GNA Jackson College of Education produces more teachers for deprived areas GNA Academic City College to prepare students to fit in industries AIP Côte d’Ivoire / Amedé Kouakou se dit toujours attaché au président Bédié AIP Côte d’Ivoire / Une ONG sensibilise sur le VIH/Sida et la sécurité routière au quartier Zimbabwé (San Pedro)

Les survivants d’Ebola risquent des troubles mentaux


  12 Juillet      25        Photos (18647), Santé (5577), Société (41167),

   

Abidjan, 12 juil (AIP)- Les survivants de la maladie à virus Ebola peuvent trainer des séquelles longtemps après, selon une étude publiée, mercredi, dans la revue Emerging Infectious Diseases, par des chercheurs de l’Université de Liverpool et du Kings College de Londres.

Selon l’étude, les survivants d’Ebola souffrent de troubles neurologiques et psychiatriques longtemps après s’être remis de la maladie initiale. Le document révèle que des survivants d’Ebola, qui présentaient des symptômes de maladie mentale ou de troubles du système nerveux en Sierra Leone, ont été identifiés et placés en observation.

Les résultats de cette mise en observation ont permis de découvrir que beaucoup de ces survivants souffraient de migraines débilitantes, d’AVC, de dépression majeure et de troubles anxieux.

Plus de 11.000 personnes sont mortes et au moins 28.000 cas ont été signalés lors de la plus grande épidémie d’Ebola qui a touché principalement la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée de 2013 à 2016.

(AIP)

tls/fmo

Dans la même catégorie