MAP ONU: Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite à Bangui APS LA LIGUE DES IMAMS APPELLE À LA RETENUE POUR UN SCRUTIN APAISÉ GNA Former NCA boss told bank to keep transaction secret – Police Officer GNA Major Mahama: Petrol was poured on the late Major GNA First West Africa International Health Summit begins in Accra APS SONDAGES D’OPINION : LE MINISTÈRE DE LA COMMUNICATION INVITE À « UN RESPECT STRICT DE LA RÉGLEMENTATION’’ APS MACKY SALL S’ENGAGE À GARANTIR L’ÉQUILIBRE ENTRE L’ETAT ET LES RELIGIONS APS L’EGLISE CATHOLIQUE VA DÉPLOYER UN MILLIER D’OBSERVATEURS AGP TPI-Kissidougou/ Ouverture des audiences criminelles avec 15 affaires inscrites au rôle AGP L’AGUIPE et l’APIP signent la convention du ‘’Salon des Entrepreneurs’’

Les survivants d’Ebola risquent des troubles mentaux


  12 Juillet      35        Photos (20467), Santé (6428), Société (46938),

   

Abidjan, 12 juil (AIP)- Les survivants de la maladie à virus Ebola peuvent trainer des séquelles longtemps après, selon une étude publiée, mercredi, dans la revue Emerging Infectious Diseases, par des chercheurs de l’Université de Liverpool et du Kings College de Londres.

Selon l’étude, les survivants d’Ebola souffrent de troubles neurologiques et psychiatriques longtemps après s’être remis de la maladie initiale. Le document révèle que des survivants d’Ebola, qui présentaient des symptômes de maladie mentale ou de troubles du système nerveux en Sierra Leone, ont été identifiés et placés en observation.

Les résultats de cette mise en observation ont permis de découvrir que beaucoup de ces survivants souffraient de migraines débilitantes, d’AVC, de dépression majeure et de troubles anxieux.

Plus de 11.000 personnes sont mortes et au moins 28.000 cas ont été signalés lors de la plus grande épidémie d’Ebola qui a touché principalement la Sierra Leone, le Liberia et la Guinée de 2013 à 2016.

(AIP)

tls/fmo

Dans la même catégorie