AIP Bientôt un festival culturel pour le District des Lacs APS Le complexe sportif Mohamed IV, un bijou à la pointe de la modernité AIB Burkina/Education : La CEB Fada N’Gourma n°1 tient son premier conseil de l’année 2023. AIB FESPACO 2023 : Installation du comité national d’organisation fort d’une soixantaine de membres AIB Coopération : Le sous-secrétaire d’Etat américain pour l’Afrique de l’Ouest échange avec le président Traoré ANP Sport : Le Grand Stade d’Agadir au Maroc, une infrastructure sportive prometteuse APS Koungheul : des nouveaux bacheliers demandent leur orientation dans des universités publiques APS L’Algérie appelle à la construction d’infrastructures d’envergure régionale en Afrique APS ‘’Bësup Sétal’’ : Kolda accueille la13e édition ce samedi APS Ziguinchor : le nouveau directeur du CROUS prône le dialogue et la concertation avec les acteurs de la communauté universitaire

Les techniciens du froid du Lôh-Djiboua formés à l’utilisation d’appareils modernes de contrôle des gaz


  9 Mars      41        Technologie (778),

   

Divo, 09 mars (AIP) – Le Bureau national Ozone, en charge du Projet Ozone en Côte d’Ivoire, a organisé une session de formation au profit des techniciens du froid de la région du Lôh-Djiboua, afin d’un meilleur contrôle de qualité des gaz utilisés dans la climatisation et la réfrigération.

Au nombre de 32, ces apprenants, venus de Divo, Lakota, et Hiré, ont reçu vendredi et samedi, au Conseil régional de Divo, une formation théorique et pratique de la part du Coordonnateur national du Projet Ozone, Prof N’Guessan N’Cho, et de son assistant, Glai Jacques.

Grâce à de nouveaux appareils électroniques de contrôle des gaz et fluides utilisés dans la réfrigération et la climatisation, les techniciens du froid formés, ont appris de nouvelles méthodes de contrôles, plus rapides et plus performantes, avec des résultats plus précis et détaillés sur les composantes des gaz et fluides. Ces appareils permettent d’identifier rapidement les produits défectueux et dangereux.

Ces appareils, obtenus grâce au Programme des nations unies pour l’environnement (PNUE), ont un coût de plus de deux millions de francs Cfa l’unité.

Il a été conseillé aux techniciens du froid du Lôh-Djiboua de renforcer leur association et de mieux le dynamiser, en suscitant l’adhésion de femmes à cette corporation, afin de bénéficier de soutien dans l’acquisition de ces appareils, qui seront bientôt incontournables pour l’exercice du métier de technicien du froid.

Dans la même catégorie