GNA NASPA launches 12th annual terminal congress in Takoradi GNA Corruption: Let’s stand for our values – Emile Short GNA Ghana welcomes World Bank’s new education strategy for Western and Central Africa GNA African governments asked to increase funding to overcome learning poverty ACI L’exposition-vente des produits ‘’made in Congo’’ prévue pour juillet prochain GNA 56 to participate in Carnegie African Diaspora Fellowship Program GNA 67 BRCs launched to support MSMEs GNA GSS to conduct next nationwide survey on Firms in 2023 GNA Evelyn Andoh, 63, wins ultimate prize for the Gold in the Oil Awards ACP De Lubumbashi, le Premier ministre SamaLukonde décrète trois jours de deuil national

LES TOGOLAIS INVITES A GARDER LEUR MASQUE ET A CONTINUER PAR RESPECTER LES AUTRES MESURES BARRIERES


  19 Mai      19        Santé (13165),

   

Lomé, 19 mai (ATOP) – Le coordonnateur national de gestion de la riposte à la Covid-19, Prof Mohaman Djibril a lors d’une conférence de presse le mercredi 18 mai à Lomé, appelé les togolais à garder leur masque et à continuer par respecter les autres mesures barrières.
Cette rencontre autrefois hebdomadaire intervient après deux mois d’interruption. Pour le coordonnateur la menace est toujours là et il est nécessaire de ne pas baisser les bras dans la lutte. « Nous devons être prudent ; les vacances s’approchent et la situation épidémiologique dans les pays asiatiques et européens interpellent au risque d’augmentation des contaminations dans le pays », a-t-il prévenu.
S’agissant de la situation épidémiologique actuelle au Togo, Prof Djibril a déclaré qu’au cours des derniers 48 jours, 96 cas ont été enregistrés, ce qui équivaut en moyenne à 2 cas positifs par jour. Il a précisé que durant cette période 2 cas ont été hospitalisés au CHR Lomé commune dont un libéré. A l’en croire, 18.349 tests ont été réalisés, ce qui permet de dire que le taux de positivité est de 0,5%.
Pour le coordonnateur, c’est l’amélioration de la situation sanitaire qui a amené le gouvernement a décidé de la réouverture des frontières terrestres du pays conditionnée par la présentation du pass vaccinal. Il a alors invité, une fois encore, les réticents à aller se faire vacciner pour éviter les cas graves.

Prof Djibril a aussi déclaré que seulement 283.998 doses de vaccins ont été administrées en 48 jours. « La vaccination s’est ralentie. Nous devons faire des efforts pour nous faire vacciner », a-t-il insisté. Il a conclu qu’à la date du 12 mai dernier, 3.086.516 doses de vaccins ont été administrées aux enfants de 12 ans et plus, à 32% des 18 ans et plus et à 3,25% des 12 à 17 ans.

Dans la même catégorie