GNA More than 500 youth to undergo training in oil palm APS CAN U20 : L’OUGANDA REJOINT LE GHANA EN DEMI-FINALES APS ’’SOUS LE VOILE DU BONHEUR’’, UN ROMAN INVITE À DIALOGUER AVEC LES FEMMES VOILÉES APS KAOLACK : LE KHALIFE DE MÉDINA BAYE SE FAIT VACCINER CONTRE LA COVID-19 AIP Le Préfet de Gbéléban échange avec les Candidats à l’élection législative AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un forum pour la prévention des violences électorales à Katiola AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Législatives 2021 : Six listes en compétition pour deux sièges à Attécoubé INFORPRESS Santiago: Câmara do Tarrafal recebe donativos da Fraternidade Santo António INFORPRESS Amadeu Oliveira declara-se em “módulo de resistência” e diz esperar qualquer decisão da justiça INFORPRESS Comité Olímpico atribui diploma de mérito à Federação Cabo-verdiana de Andebol

Les transactions boursières en hausse en dépit de la crise sanitaire en 2020 (BRVM)


  21 Janvier      29        Economie (11189),

   

Abidjan, 21 jan 2021 (AIP)-La valeur des transactions à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a connu une progression d’environ 80% en 2020 en dépit de la crise sanitaire liée au nouveau coronavirus, Covid-19, et à la chute « inédite » de la croissance économique mondiale entraînées par les mesures prises pour endiguer cette pandémie, a annoncé le directeur général, Edoh Kossi Amenounvé.

Lors d’une visioconférence de présentation des activités de la BRVM et du Dépositaire central/Banque de règlement (DC/BR) mercredi 20 janvier 2021 à Abidjan, le DG Amenounvé a révélé que son institution a noté quelque 246 milliards de FCFA en 2020 contre 136 milliards de FCFA en 2019. Cette valeur boursière a été possible grâce à 46 sociétés cotées et 80 lignes obligataires inscrites sur le marché financier de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) qui permettent des échanges quotidiens moyens d’environ 328 096 titres, a ajouté le DG de la BRVM.

Au terme de l’année 2020, la capitalisation boursière de la BRVM est de 4 367 milliards de FCFA dans le premier compartiment quand celui des obligations s’affichait à 6 051 milliards de FCFA.

Pour ce qui concerne le DC/BR, une conservation totale de 10 961 milliards de FCFA a été notée, en hausse de 15 % par rapport à 2019 tandis que les évènements sur valeurs (ESV) sont en progression de 24 % comparativement à 2019.

Dr Edoh Kossi Amenounvé s’est réjoui de la capacité du marché à soutenir les Etats et le secteur privé face à leurs besoins de financement en des situations critiques comme celle engendrée par la pandémie du Covid-19.

Dans les perspectives, le directeur général de la BRVM et du DC/BR a annoncé la poursuite des actions de développement, passant par l’élargissement de la cote avec l’attraction de nouvelles valeurs et en privilégiant la sortie des fonds de Private Equity. Le lancement des émissions obligataires de groupe (basket bonds) pour les PME, des études pour la mise en place d’un marché de produits dérivés, l’accélération de la digitalisation des opérations et des services du marché, l’étude pour la mise en place d’un Datacenter régional pour renforcer le dispositif de continuité des activités sont également d’autres actions envisagées par la BRVM et le DC/BR au cours de l’année 2021.

Malgré certaines craintes, le DG de la BRVM et DC/BR reste optimiste sur l’évolution des marchés financiers en 2021.

(AIP)

Dans la même catégorie