AIP Côte d’Ivoire-AIP/Des acteurs du secteur cacao planchent sur la durabilité et la bonne gouvernance dans la filière à Abidjan AIB Burkina/CENI : Le rapport public 2022-2023 remis au Chef de l’Etat AIB Burkina : La CIL a enregistré une centaine de plaintes en 2022, présidente AIB Burkina : IssiakaSoulama souhaite renforcer l’efficacité de l’Agence nationale de régulation pharmaceutique AIB African Initiative rapproche davantage les populations burkinabè, maliennes et nigériennes à travers le Sambo AIB Le maïs n’est pas la solution à la souveraineté alimentaire, selon un agriculteur AIB Burkina/SIAEL 2024 : Des meilleurs acteurs du monde rural primés MAP 74-ème Berlinale : le documentaire ‘’Dahomey’’ de la Sénégalaise Mati Diop remporte l’Ours d’or MAP Ouganda: La Sollicitude dont SM le Roi, Amir Al Mouminine, entoure les ouléma africains, hautement saluée à Kampala ANP Projet de création de la confédération des Etats de l’AES: le M62 salue l’initiative des trois Etats du Sahel

LES TRAVAUX DU PARC DES TECHNOLOGIES NUMÉRIQUES « À UN NIVEAU SATISFAISANT » (COMMUNIQUÉ)


  23 Juin      105        Technologie (989),

 

Dakar, 23 juin (APS) – Les travaux du Parc des technologies numériques (PTN) sont à un niveau satisfaisant, la structure du gros œuvre du Datacenter du PTN étant terminée et le second en cours, a-t-on appris des responsables en charge de ce projet.

« Pour les trois tours du projet, le gros œuvre est terminé pour chacune des tours de sept étages édifiés sur environ 14 000 m2 », renseigne un communiqué de l’Unité de gestion du projet, qui a fait visiter le chantier au chef de l’Etat mardi après l’inauguration du « Data Center » national à Diamniadio.

A travers ce projet de Parc des technologies numériques (PTN), le Sénégal compte « incarner et maintenir sa position de pays leader innovant dans le domaine de l’économie numérique en Afrique, en attirant les investissements TIC pour la transformation structurelle de notre économie ».

« Ces ouvrages structurants du PTN feront du Sénégal un hub régional d’innovation en respectant également les normes de développement durable et de préservation de l’environnement à travers notamment un aménagement boisé et de l’énergie solaire », selon le communiqué.

Ce projet se veut « une réponse aux préoccupations des acteurs de l’écosystème numérique tout en misant sur la création massive d’emplois à forte valeur ajoutée (100 mille emplois directs et indirects) pour nos jeunes diplômés et talents », peut-on lire.

Il devrait permettre au Sénégal de disposer d’infrastructures numériques « de premier plan afin de favoriser l’essor de l’innovation », indiquent les responsables de l’Unité de gestion de ce projet financé par la Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Sénégal.

Le Parc des technologies numériques est attendu pour contribuer grandement à la mise en œuvre des orientations stratégiques du Plan Sénégal émergent (PSE) et à l’effectivité de la « Stratégie Sénégal numérique 2025 » (SN2025).

Situé entre Dakar et l’aéroport international Blaise Diagne (AIBD) de Diass, le PTN sera « le premier Parc IT aux standards internationaux du Sénégal », érigé sur 25 ha à Diamniadio, avec des axes d’influence touchant en partie les communes de Bargny, Sébikotane, Sangalkam et le Lac Rose.

Dans la même catégorie