APS COVID-19 : DES CLUBS PROFESSIONNELS VEULENT ÊTRE « ÉLIGIBLES’’ AU FONDS DE SOUTIEN DE L’ETAT GNA Ghana Chefs provide meals for COVID-19 frontline staff GNA People in Koforidua not observing directives against COVID-19 APS LE MARCHÉ CENTRAL AU POISSON DE PIKINE A BESOIN D’UN REPRÉSENTANT AU MINISTÈRE DE LA SANTÉ (DIRECTEUR) APS CORONAVIRUS : 20 DES 50 DISTRICTS SANITAIRES DU PAYS TOUCHÉS PAR LA PANDÉMIE AGP Siguiri-Elections : Les militants et sympathisants du RPG félicités après la victoire du Parti AGP Guinée-COVID-19 : Existence des Fausses Nivaquine et chloroquine sur les marchés AGP Football-COVID-19 : Les joueurs du FC Barcelone cèdent 70% de leurs salaires au club APS EN LIGUE PROFESSIONNELLE, LES SALAIRES SONT EN SURSIS (DIRIGEANTS) APS COUVRE-FEU : 211 PERSONNES INTERPELLÉES ET 328 VÉHICULES IMMOBILISÉS À MBOUR (GENDARMERIE)

Les USA feront « ce qu’il faut » au sujet de la réduction ou non de leur présence militaire en Afrique (Pompeo)


  16 Février      17        Coopération (981), Diplomatie (653),

   

Dakar, 16/02/2020 (MAP)- Les Etats-Unis veilleraient à faire « ce qu’il faut » en partenariat avec leurs alliés au sujet de la réduction ou non de leur présence militaire en Afrique, notamment au Sahel confronté aux défis sécuritaires, a assuré, dimanche à Dakar, le secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo.

Lors d’un point de presse conjoint avec le ministre sénégalais des Affaires étrangères Amadou Ba, M. Pompeo, s’est gardé de tout engagement et a laissé ouverte la question d’une réduction ou non des forces combattantes américaines en Afrique, actuellement à l’examen à Washington.

« Nous ferons ce qu’il faut, nous ferons ce qu’il faut collectivement, j’en suis convaincu », a souligné le secrétaire d’Etat US en évoquant les partenaires sénégalais, africains, français et européens des Etats-Unis.

Le continent africain a besoin des Etats-Unis d’Amérique pour relever les défis majeurs liés à l’insécurité et au terrorisme, a pour sa part relevé le ministre sénégalais des Affaires étrangères.

« L’Afrique, confrontée à des défis majeurs liés à l’insécurité et au terrorisme, a besoin des Etats-Unis. Un allié stratégique pour un retour définitif de la paix et de la stabilité », a souligné M. Amadou Bâ, saluant le rôle que jouent les Etats-Unis notamment en matière de formation, de logistique et de renseignements dans la lutte contre le trafic de drogue et le terrorisme sur le continent.

Arrivé samedi à Dakar, le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, se rendra lundi en Angola, puis à Addis-Abeba, En Ethiopie, dans le cadre d’une tournée africaine.

Dans la même catégorie