AGP Des bulldozers attendus dans les zones inondables MAP SAR le Prince Héritier Moulay El Hassan préside à Kénitra la cérémonie de sortie de la 19è promotion du Cours supérieur de défense et de la 53è promotion du Cours État-Major MAP Honoris United Universities accompagne 54 jeunes femmes entrepreneures du continent africain AGP Bientôt une usine d’assemblage et de montage de tablettes AGP Kankan-Education :1680 candidats à l’examen de sortie des écoles professionnelles session 2019. AGP Assemblée nationale : Adoption du projet de loi relatif à l’usage des armes par la gendarmerie nationale. ANP Journée mondiale contre la drogue 2019 : destruction d’importants stocks des stupéfiants Konni ANP Le Niger veut réduire le taux de prévalence basée sur le genre de 28,4% à 15,4% d’ici 2021 ANG Dois golos em três minutos dão triunfo aos Camarões contra a Guiné-Bissau na abertura do grupo F ANG Bissau acolhe ateliê sobre redução de capturas de tartarugas e aves marinhas na Sub-Região

L’ESTP Paris va accompagner l’ENSTP de Yamoussoukro dans sa rénovation


   

Abidjan, 19 juin (AIP)- La directrice de l’École spéciale des travaux publics de Paris (ESTP), Florence Darmon, a exprimé lundi, son engagement à accompagner l’école des travaux publics de l’INH-HB dans la rénovation de ses outils de formation.

Lors d’un atelier de lancement du projet de modernisation de l’École nationale supérieure des travaux publics (ENSTP) de Yamoussoukro, Florence Darmon s’est dit fière d’être à Yamoussoukro pour le lancement de ce projet de collaboration d’une durée de 32 mois qui regroupe trois volets stratégiques pour relever trois grands défis.

Le premier défi, a fait savoir la directrice de l’ESTP, s’impose à l’INP-HB et consiste à conserver la reconnaissance de l’institut de la formation d’ingénieur.

Florence Darmon a fait l’état des lieux de la formation, l’identification des besoins en compétence des entreprises partenaires de l’ENSTP avec la réalisation d’une enquête auprès des opérateurs économiques, afin d’élaborer des programmes au plus près de leurs besoins exprimés.

« Il nous faudra intégrer l’arrivée massive du numérique qui a un impact sur l’évolution des métiers et les évolutions nécessaires à la modernisation de vos laboratoires et leur équipement, base indispensable des enseignements», a relevé la directrice de l’ESTP Paris.

Le deuxième défi à relever, selon la directrice de l’école française des TP, est de renforcer les capacités des enseignants de l’INPHB pour gagner en qualité, de les former à la démarche d’acquisition de compétence et à la pédagogie par projet avec l’obligation pour certains de poursuivre leur formation en termes de doctorat.

« Le troisième défi sera de mettre en place de nouveau laboratoire d’accompagner vos collaborateurs, à l’usage de nouveaux équipements particulièrement à l’usage du bim, un outil extrêmement puissant, mais complexe mis en œuvre depuis 2014 à l’ESTP Paris », a fait savoir l’ingénieure française des ponts et chaussées.

Pour mener ce projet « ambitieux » à bien, Florence Darmon a fait savoir qu’une vingtaine de collaborateurs français sont mobilisés pour intervenir sur le projet à travers plusieurs missions à Yamoussoukro, pour éviter une collaboration à distance afin que le projet soit efficace et opérationnel.

L’atelier de lancement du projet de rénovation de l’ENSTP est placé sur le patronage du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly

nam/kp

Dans la même catégorie