Inforpress São Vicente: Governo vai abrir três centros de dia e reabilitar centros Nhô Djunga e de Emergência Infantil – ministro Inforpress Projecto CIRAWA tem dimensão “muito grande” sobre questões climáticas na agricultura na África Ocidental – coordenador Inforpress Nelson Freitas lança seu sétimo álbum « BlackButterfly » Inforpress Governo reforça conectividade aérea doméstica e internacional para impulsionar turismo – ministro Inforpress Governo aprova proposta de lei que cria Comissão Nacional Organizadora das celebrações dos 50 anos da independência nacional Inforpress Governo anuncia aprovação do segundo plano contra o tráfico humano para o horizonte 2024-2027 Inforpress “Criar Oportunidades e Conectar Futuros” é o lema da 1ª Cimeira de Investimento e Financiamento Jovem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre de la Culture félicite les lauréats du prix « Alberto Cortina » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Trois principaux décrets pour la mise en œuvre du nouveau Statut général, selon le DG de la Fonction publique AIB Plus de 200 invités au 4e symposium international «Translog Africa» prévu du 27 au 29 février à Ouagadougou

L’Etat burkinabè subventionne la production de films à hauteur de 1,5 milliards FCFA


  8 Décembre      29        Arts & Cultures (2938),

 

Ouagadougou, 08 déc. 2022 (AIB)-L’Etat burkinabè a accordé une subvention de 1 milliard 500 millions de FCFA à des projets cinématographiques, à quelques mois du 28e Fespaco.

«Je me suis réjoui de la conduite à bon terme du processus de subvention des projets soumis au financement de l’Etat, suite au fond octroyé, à hauteur d’un milliard cinq cents millions (1.500.000.000) de francs CFA », a déclaré le Ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo.

Selon lui, dans un contexte de crise sécuritaire difficile, cette subvention de l’Etat est l’expression d’une volonté affichée du gouvernement de voir le cinéma burkinabé briller à nouveau.

Le ministre Ouédraogo s’exprimait le jeudi 8 décembre 2022 à la suite de la proclamation des résultats de la subvention de l’Etat à la production des œuvres cinématographiques et audiovisuelles pour la 28e édition du Festival panafricain du cinéma et de l’audiovisuel de Ouagadougou (FESPACO) en 2023.

L’objectif visé par le soutien de l’Etat est de contribuer à une croissance numérique et qualificative de la production cinématographique et audiovisuelle nationale en vue de sa bonne représentativité au FESPACO.

Le domaine d’intervention du soutien de l’Etat concerne les projets cinématographique et audiovisuel entre autres, les productions de films longs métrages, de fictions et de documentaires et les productions de films courts métrages ainsi que les séries.

Jean Emmanuel Ouédraogo a expliqué que le cinéma est un puissant moyen de communication et de sensibilisation qui apaise les cœurs, réconcilie les hommes et leur donne de l’espoir.

Dans la même catégorie