ABP Institutions / Les prouesses de la huitième législature saluées ABP Institutions / 38 lois adoptées en 2020 par le parlement béninois ABP Education / Le gouvernement clarifie les dispositions en cours pour régulariser la situation des moniteurs dans les universités du Bénin AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Le document attribué au ministre de la santé sur la toile est une fake news (Gouvernement) ABP Justice / Lancement de l’atelier de validation du tableau de bord des indicateurs de justice pour mineurs au titre de l’année 2019 ABP Coopération / La rouverture de la frontière bénino-nigériane actée par l’animation du marché frontalier de Tchikandou ABP Gouvernance / Pré-validation du document de la politique communale de l’emploi local de Grand-Popo ACP Les relations bilatérales entre la RDC et la Grande Bretagne sont au beau fixe ACP Excellentia : 57 lauréats bénéficiaires de Bourse de la deuxième édition ACP Arrivée à Kinshasa d’un Envoyé spécial du gouvernement belge

L’Etat ivoirien n’entend pas s’immixer dans la décision de la FIFA


  8 Janvier      10        Sport (4959),

   

Abidjan, 08 jan 2021 (AIP)- Le ministre des Sports, Danho Paulin, affirme que le gouvernement n’interféra pas dans la décision de la Fédération internationale de football association (FIFA) ni dans les procédures en cours au Tribunal arbitral du sport (TAS) concernant de la mise de la Fédération ivoirienne de football (FIF) sous normalisation.

« Nous ne ferons rien pour entraver la bonne marche des décisions en cours que ce soit celles qui sont au TAS, comme celles qui sont en train d’être mis en œuvre par la FIFA », a fait entendre Danho Paulin. Il s’exprimait à l’occasion d’une rencontre qu’il a initiée avec les acteurs du football local pour leur exprimer les vœux de nouvel an de son département face à la situation qui prévaut à la FIF.

Par ailleurs, il a rassuré les acteurs du football que le gouvernement et le ministère des Sports se tiendront toujours à leurs côtés en respectant leur autonomie mais surtout la loi sur le sport.

« Ce que nous souhaitons, nous ministère des Sports, c’est de faire en sorte que que le football retrouve son lustre d’antan. Que nous ayons une équipe fédérale forte, efficace qui pourra optimiser les moyens que l’Etat met à sa disposition », a indiqué le ministre.

La Fédération ivoirienne de football, plongée depuis six mois dans une querelle de succession pour le poste de président, a été placée sous tutelle par la FIFA, le 24 décembre 2020.

(AIP)

ebd/cmas

Dans la même catégorie