Inforpress São Vicente: Governo vai abrir três centros de dia e reabilitar centros Nhô Djunga e de Emergência Infantil – ministro Inforpress Projecto CIRAWA tem dimensão “muito grande” sobre questões climáticas na agricultura na África Ocidental – coordenador Inforpress Nelson Freitas lança seu sétimo álbum « BlackButterfly » Inforpress Governo reforça conectividade aérea doméstica e internacional para impulsionar turismo – ministro Inforpress Governo aprova proposta de lei que cria Comissão Nacional Organizadora das celebrações dos 50 anos da independência nacional Inforpress Governo anuncia aprovação do segundo plano contra o tráfico humano para o horizonte 2024-2027 Inforpress “Criar Oportunidades e Conectar Futuros” é o lema da 1ª Cimeira de Investimento e Financiamento Jovem AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La ministre de la Culture félicite les lauréats du prix « Alberto Cortina » AIP Côte d’Ivoire-AIP/Trois principaux décrets pour la mise en œuvre du nouveau Statut général, selon le DG de la Fonction publique AIB Plus de 200 invités au 4e symposium international «Translog Africa» prévu du 27 au 29 février à Ouagadougou

L’Etat prendra en charge les frais de voyage de Laurent Gbagbo (Alassane Ouattara)


  7 Avril      23        Politique (24789),

 

Abidjan, 07 avr 2021 (AIP)- Les frais de voyage de Laurent Gbagbo et ainsi que ceux des membres de sa famille seront pris en charge par l’Etat de Côte d’Ivoire, a assuré mercredi 07 avril 2021 en Conseil des ministres à Abidjan, le président de la République, Alassane Ouattara, qui présidait le tout premier conseil des ministres du gouvernement Patrick Achi.

L’ex-chef d’Etat ivoirien, Laurent Gbagbo et Blé Goudé, acquittés par la Cour pénale internationale (CPI) dans l’affaire de crimes contre l’humanité lors des violences post-électorales de 2010-2011, sont “libres de rentrer en Côte d’Ivoire quand ils le souhaitent”, a déclaré Ouattara.

Il dit avoir pris acte de la décision rendue le 31 mars 2021 par la Cour pénale internationale (CPI) sur l’appel du procureur relatif au procès de  Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé, accusés de crime contre l’humanité, de meurtres, de viols et d’autres violences sexuelles, d’actes de persécution et d’autres actes inhumains.

Le chef de l’Etat a indiqué avoir « bien évidemment, une pensée émue pour les victimes et leurs familles ». Il les a assurées de la compassion et du soutien de l’Etat. « Le gouvernement continuera de leur apporter assistance », a-t-il indiqué.

M. Ouattara a assuré que “les dispositions seront également prises pour que M. Laurent Gbagbo bénéficie conformément aux textes en vigueur, les avantages et les indemnités dus aux anciens présidents de la République de Côte d’Ivoire”.

Dans la même catégorie