MAP Kenya : Vers l’adoption du yuan chinois comme monnaie de réserve (Banque centrale) MAP La BAD présente le premier indice de réglementation du secteur de l’électricité en Afrique MAP M. Benabdelkader s’entretient à Marrakech avec plusieurs ministres africains et arabes des moyens de renforcer la coopération dans le domaine de la modernisation de l’administration publique MAP Sahara: L’Envoyé personnel de l’Onu en tournée dans la région à partir de samedi GNA Man murdered and buried at Assin Otabilkrom AGP L’Opam indignée par les arrestations à répétition des journalistes AGP Bientôt un observatoire intégré santé-environnement au Gabon GNA Development Expert wants Public perception of development changed.

L’Ethiopie célèbre sa nouvelle année ce 11 septembre sous le signe de la croissance économique et du développement durable


  11 Septembre      92        Politique (18251),

   

– Par Mohammed FARHANE-

Rabat, 11 sept 2017 – (MAP) – L’Ethiopie fête ce lundi son nouvel an qui coïncide avec le 11 septembre de chaque année, l’occasion de « souder » un pays et remobiliser les populations pour un lendemain meilleur, dans un contexte marqué par une crise alimentaire grave consécutive à la sécheresse.

Le 11 septembre 2017, l’Ethiopie fête l’an 2010 (calendrier julien). C’est l’une des plus anciennes nations au monde et l’une des seules d’Afrique à avoir préservé sa souveraineté face à l’expansionnisme colonial européen au XIXe siècle. C’est aussi l’occasion de revenir sur une longue histoire, si particulière dans le continent africain.

Pour Addis-Abeba, cet anniversaire est l’occasion de célébrer ses deux mille dix ans d’existence sous le signe de la croissance économique et du développement durable.

Dans son message à la veille du nouvel an, le président éthiopien, Mulatu Teshome a souligné que l’année prochaine devrait être celle de la réalisation des objectifs de développement du pays, insistant sur la nécessité de consolider les efforts pour une croissance économique rapide et soutenue.

Selon lui, les activités visant à éradiquer la pauvreté et à réaliser tous les objectifs fixés dans le Plan quinquennal de croissance et de transformation doivent faire l’objet d’une « attention particulière » et constituer la priorité des priorités du pays.

Le Chef de l’Etat éthiopien a également souligné l’impératif d’une modernisation du secteur agricole et de l’amélioration de la chaîne de valeur, afin d’accélérer la transformation structurelle, appelant tous les citoyens à s’impliquer davantage pour mettre le pays sur les rails du développement.

A l’occasion de ce nouvel an, le président Teshome a accordé sa grâce à 697 détenus dans les différentes prisons du pays.

L’Ethiopie, qui fut l’un des premiers royaumes chrétiens de l’Histoire, utilise son propre calendrier, fonctionnant sur le même mode que le calendrier julien créé par l’empereur romain Jules César et ses astronomes en 46 avant Jésus-Christ.

Le calendrier éthiopien est le principal calendrier utilisé en Érythrée et en Éthiopie. Il est construit sur la base du calendrier copte, mais à l’instar du calendrier julien ajoute un jour épagomène tous les 4 ans, et débute son année le 11 septembre.

Comme le calendrier copte, le calendrier éthiopien a douze mois de 30 jours chacun plus cinq ou six jours épagomènes (habituellement appelés treizième mois), mais avec des noms en amharique. Le sixième jour épagomène est ajouté tous les quatre ans le 29 août dans le calendrier julien, six mois avant le jour épagomène de ce dernier calendrier (en fin février).

Enkutatash est le premier jour du Nouvel an en Éthiopie. Il se produit le 1er Mäskäräm dans le calendrier éthiopien, soit le 11 septembre. Pour le réveillon, les garçons et les filles chantent la joie et l’espoir.

D’autres célébrations dans ce pays de l’Afrique de l’Est et son voisin de l’Erythrée sont Noël fêté dans la nuit du 6 au 7 janvier de chaque année et l’Epiphanie chaque 19 janvier de l’année.

Dans la même catégorie