GNA Madina Divisional Police confirms assassination of investigative journalist GNA Political Parties’ Fund: Afari-Gyan blames NDC and NPP Inforpress São Vicente: Embaixador da Índia perspectiva “caminho brilhante” nas relações económicas Índia/Cabo Verde Inforpress Santo Antão: Criadores “aliviados” com anúncio do Governo de priorizar Porto Novo com novo plano de emergência Inforpress Pintura mural na Clínica Godente incita a campanha do aleitamento materno NAN Nigeria joins PAPU to celebrate PAN African Post Day NAN Anambra govt. to establish Art, Craft Village NAN Corps member to rehabilitate 20 ex-convicts in Osun NAN UNICEF laud journalists for promoting public health AIP Côte d’Ivoire/ Des vendeurs de drogue interpellés à Soubré

L’Éthiopie dévoile une nouvelle feuille de route pour développer l’énergie éolienne


Rabat  07/03/2018 (MAP), Le gouvernement éthiopien a dévoilé une nouvelle feuille de route pour développer des parcs éoliens, alors que les pouvoirs publics continuent de miser sur le développement des énergies renouvelables pour répondre à la demande toujours croissante d’électricité dans le pays, a indiqué mercredi l’Agence éthiopienne de presse « ENA ».

Présentée récemment à Addis Abeba en collaboration avec l’Agence danoise de l’énergie, cette feuille de route couvre un éventail de questions, y compris la sélection du site, le réseau et les données bancables pour alimenter les ventes, le financement, les politiques d’approvisionnement ainsi que l’exploitation et la maintenance, a précisé ENA.

Elle permettra aussi de mobiliser les investissements privés indispensables de manière plus efficace, a ajouté la même source.

Le gouvernement éthiopien est en train d’initier une série d’actions visant à transformer le cadre réglementaire du secteur de l’électricité pour impliquer le secteur privé, a soutenu le ministre de l’Eau, de l’Irrigation et de l’Electricité, Seleshi Bekele, cité par « ENA ».

Il s’agit de fournir une « alimentation adéquate, créer un système énergétique plus résilient grâce à la diversification du mix de production et d’intégrer le système électrique régional et le commerce de l’énergie, ainsi que l’accès à l’électricité à tous », a indiqué le ministre, notant qu’il y avait un grand besoin d’efforts concertés pour développer des cadres institutionnels, réglementaires et juridiques solides, afin de créer un environnement d’affaires attrayant.

« L’énergie éolienne dans le mix énergétique diversifié contribuera à faire face aux sécheresses fréquentes dues aux changements climatiques qui constituent une menace stratégique pour notre énergie hydroélectrique, qui continuera à être la colonne vertébrale du système électrique pour les années à venir », a-t-il dit.

Une étude préliminaire indique que l’Éthiopie a un énorme potentiel d’énergie éolienne estimé à 1.000 GW, beaucoup plus élevé que l’énergie hydroélectrique.

BI.

Dans la même catégorie