AGP GABON/CNLCEI : Les nouveaux membres invités à traquer les criminels financiers AGP Gabon/Affaire Kévazingo : le CRPG contre des interprétations tribalistes AGP Petro Gabon: Les assurances de Jean Baptiste Bikalou ANP Niger : des accords de financement de plus de 100 milliards de FCFA pour des infrastructures et la protection sociale adoptés ANP Le bâtiment de l’hôpital de district d’Arlit construit en 2013 est inutilisable (Ministre de la santé) ANGOP La BM ouvre un bureau à Luanda pour financer le Tourisme en Angola ANP La Recherche-action sur le meilleur pilotage du système éducatif nigérien par le pole de Dakar AIP Un député victime d’un accident de la circulation AIP Un véhicule du cortège du ministre de l’Intérieur percute un enfant à Niakara AIP Bientôt la réhabilitation des tableaux de salles de classe au lycée moderne Coffi Gadeau

L’Ethiopie veut rétablir ses forces navales après 27 années d’absence, avec des bases près de la mer Rouge et de l’océan Indien


  9 Novembre      101        Militaire (1187),

   

Addis-Abeba, 09/11/2018 (MAP) – L’Ethiopie a affiché sa volonté de rétablir ses forces navales, abandonnées depuis la sécession de l’Erythrée en 1991, avec des bases près de la mer Rouge et de l’Océan Indien, a indiqué une source officielle.

« Bien que nous ne disposons pas d’issue sur la mer, nous sommes très proches de la mer Rouge et de l’Océan Indien. De nombreux pays ont manifesté leur désir de construire des bases navales en Somalie, à Djibouti, au Puntland et en Erythrée. Nous pouvons construire notre flotte, qui est de 60 km de la côte », a déclaré le chef-adjoint de l’état-major des forces armées éthiopiennes, cité jeudi par l’agence officielle ENA.

Le général éthiopien a souligné que l’Ethiopie doit affirmer son influence autour de la mer. «De nombreux pays sont venus dans la région de loin et ont une influence sur la mer. Nous sommes un grand pays avec une population de plus de 100 millions d’habitants. Il n’y a aucune raison pour que l’Éthiopie» reste sans base navale.

Le gouvernement éthiopien travaillait d’arrache-pied pour rétablir la marine éthiopienne, dotée de technologies et d’équipements modernes, a-t-il ajouté, rappelant que le Premier ministre Abiy Ahmed a insisté sur l’importance du rétablissement de la marine éthiopienne.

Le Premier ministre Abiy Ahmed a eu jeudi une réunion avec les hauts gradés de l’armée éthiopienne au cours de laquelle il a notamment affirmé sa volonté de renforcer les capacités des futures forces navales, des forces terrestres et aériennes, selon l’agence ENA.

Depuis la sécession de l’Erythrée en 1991, l’Ethiopie n’a plus de forces navales, rappelle-t-on.

Dans la même catégorie