MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS L’accord de partage gazier entre le Sénégal et la Mauritanie augure un développement du secteur en Afrique (Chambre africaine de l’énergie) ANP L’ambassadeur du Nigéria reçu par le Chef d’État du Niger ANP Maradi: Lancement d’une campagne sur de la planification familiale APS Cité du savoir de Diamniadio, un futur  »écosystème » pour la création d’entreprises et de start-up (Responsable) APS L’État invité à anticiper les pertes d’emplois liés au numérique APS Saint-Louis: Inhumation des quatre pêcheurs retrouvés morts au Cap-Vert APS Médias: Macky Sall plaide pour un message positif sur l’Afrique

L’Europe a tout intérêt à soutenir le Maroc pour assurer son développement et renforcer sa lutte contre le terrorisme (rencontre)


  11 Juillet      83        Coopération (4884), Livres (272), Société (46289),

   

Rabat, 11 juil 2017 (MAP) – L’Europe a tout intérêt à soutenir le Maroc pour assurer son développement et renforcer sa lutte contre le terrorisme, ont souligné, mardi, les participants à une rencontre-débat organisée à la Chambre des députés italiens à Rome, autour du livre « Sahara: désert des groupes mafieux et de jihad », paru récemment en Italie.

Les intervenants ont mis en exergue les efforts que déploie le Maroc dans la lutte contre le terrorisme aussi bien au niveau national qu’international notamment dans la région du Sahel qui connait une prolifération de groupes terroristes qui s’adonnent au trafic d’armes, de drogue et d’êtres humains, constituant une grande menace pour la sécurité de l’Europe et la stabilité en Méditerranée.

« Le Maroc, un pays musulman modéré, a toujours combattu avec fermeté le terrorisme. C’est un pays stable de la rive sud de la Méditerranée et un modèle en matière de tolérance religieuse, que l’Europe doit soutenir», a fait observer le député italien Andrea Causin qui a appelé à une stratégie commune pour faire face aux défis auxquels est confrontée la région méditerranéenne, notamment le terrorisme.

Le député s’est félicité de l’organisation de cette rencontre autour de cet ouvrage qui jette, entre autres, la lumière sur l’instabilité engendrée par la présence du polisario dans la région du Sahel, et sur ses accointances avec les organisations terroristes et criminelles opérant dans cette zone.

Pour sa part, le député Andrea Manciulli, président de la délégation parlementaire italienne près de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN a souligné que le Maroc est « modèle » en matière de lutte contre le terrorisme.

«Au cours d’une récente visite dans ce pays, j’ai découvert une autre réalité. C’est un pays engagé dans la lutte contre le terrorisme, mais également dans un combat pour assurer son développement et le bien-être de ses citoyens », s’est-il réjoui à dire.

M. Manciulli a longuement expliqué les facteurs qui expliquent la prolifération des groupes jihadistes dans le Sahel, qui tissent des liens avec des groupes mafieux pour tirer un maximum de profit d’activités illicites dans cette région où règnent l’instabilité et l’insécurité.

De son côté, le député Stefano Dambruso, a estimé que le dialogue interculturel et interreligieux est le moyen le plus approprié pour lutter contre le terrorisme. Il a, à cet égard, appelé à la mise en place de politiques visant à encourager ce dialogue notamment en Italie où réside une communauté musulmane nombreuse.

Tout en saluant les efforts déployés par le Maroc pour lutter contre le terrorisme, le député, qui a insisté sur la nécessité d’œuvrer davantage pour favoriser l’intégration des migrants dans le tissu social italien, a salué « l’initiative de nombreux Marocains qui ont choisi, après des années de travail en Italie, de retourner dans leur pays où ils ont crée de la richesse et de l’emploi».

Organisée à l’initiative du président du « Festival italo-marocain », Abdellah Khazraji, cette rencontre s’est déroulée en présence de députés, sénateurs et spécialistes des questions de terrorisme ainsi que des auteurs de l’ouvrage qui ont expliqué les enjeux sécuritaires dans la région et la menace réelle qui pèse sur l’Europe en raison de la prolifération de groupes jihadistes qui s’adonnent au trafic de tout genre.

Paru aux éditions Castelvecchi, l’ouvrage met en exergue l’équilibre fragile dans la région du Maghreb, accentué, entre autres, par la persistance du conflit artificiel autour du Sahara marocain et par les liens avérés entre les organisations terroristes sévissant au Sahel et le polisario.

«De l’expansion de Daech au rôle des groupes mafieux, de l’activité du Front Polisario au retour des Touaregs aux armes, le désert du Sahara est devenu un carrefour de trafics d’armes, de drogues et d’êtres humains», soulignent en préambule les auteurs de l’ouvrage, les journalistes et universitaires Massimiliano Boccolini, et Alessio Postiglione,

«A travers ce livre nous voulons lever le voile sur l’ignorance, pour jeter la lumière sur une partie du monde qui nous est proche à nous Italiens, mais qui est entourée d’ombre à cause d’une information peu encline à raconter ce qui ne se prête pas à la mise en spectacle ou à la simplification», ont-ils fait remarquer.

Le livre se veut une compilation d’articles publiés depuis 2009, dans des tribunes internationales, régionales et italiennes, mettant notamment en relief la menace incarnée par le polisario dans un contexte géostratégique mutant et dans une région en proie à des problèmes structurels et des facteurs latents de déstabilisation.

Auteur
ADIL ZAARI JABIRI

Dans la même catégorie