MAP Volkswagen ouvre une usine d’assemblage au Ghana MAP Ghana : 119 millions USD pour lutter contre les inondations APS LE GROUPE ERANOVE REND HOMMAGE À MANSOUR CAMA APS L’ÉCRIVAIN BÉGONG-BODOLI BÉTINA DEMANDE LA LEVÉE DE L’EMBARGO SUR LES ARMES EN CENTRAFRIQUE APS SACCAGE DU SIÈGE DE « LES ECHOS’’ : UNE « AGRESSION IGNOBLE’’ (CDEPS) AIP L’association des consommateurs télécommunication salue la décision de l’ARTCI de passer de 8 à 10 chiffres AIP Covid-19 : l’UVICOCI va créer des plateformes de dénonciation des comportements à risque AIP Covid-19: 38 nouveaux cas et 86 guérisons le 03 août 2020 AIP Les populations de Séguéla et Vavoua sensibilisées sur la COVID 19 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La CEI appelle la population à s’impliquer dans la gestion du contentieux sur la liste électorale

L’évaluation de la gestion de la pandémie améliorera la suite de la réponse (OMS)


  10 Juillet      8        Monde (335),

   

Genève, 10/07/2020 (MAP)- L’évaluation indépendante de la gestion par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les différents pays de la pandémie de Covid-19 doit permettre « d’optimiser » la suite des efforts contre le coronavirus, a indiqué vendredi l’institution onusienne.

Jeudi, le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a annoncé qu’un comité d’experts va entamer l’évaluation de la gestion de la pandémie dans le monde. Le comité rendra son rapport final en mai prochain lors de l’Assemblée mondiale de la santé.

« Nous avons senti que démarrer l’évaluation maintenant peut vraiment nous aider à comprendre (…) comment la riposte mondiale a lieu », a dit vendredi à la presse M. Tedros.

« Mais il ne faut pas qu’elle perturbe les efforts menés au quotidien », a admis le chef du programme d’urgence au sein de l’organisation Michael Ryan.

Comme à presque chaque conférence de presse depuis plusieurs semaines, M. Tedros a estimé « encore possible de ramener sous contrôle » la pandémie, même si celle-ci continue de s’accélérer dans un certain nombre de régions.

Une équipe de l’OMS doit entamer ce week-end la préparation en Chine d’une mission internationale menée par l’organisation pour en savoir davantage sur l’origine animale du virus et la propagation entre animaux et êtres humains. Elle est constituée d’un spécialiste des infections animales et d’un épidémiologiste, a ajouté une porte-parole

Dans la même catégorie