MAP Le Conseil des affaires de l’Afrique de l’Est prône une approche régionale coordonnée sur l’ouverture du secteur de l’aviation MAP AUI d’Ifrane…25 ans d’existence et 6.000 lauréats AIP La BAD prévoit une croissance de 3% en Afrique en 2021 AIP Une opération de salubrité en cours dans la sous-préfecture de Zéo AIP Covid-19 : Six individus interpellés au commissariat de Noé pour violation de la mesure de fermeture des frontières terrestres AIP La SODEFOR de l’Agnéby-Tiassa déplore le manque de collaboration des populations AIP Une panne technique d’un camion crée la panique à la gare routière de Montézo GNA COVID-19: Ghana confirms 854 new cases GNA Naana is a great person – Mahama MAP Tchad: reprise à partir du 1er août des vols internationaux (porte-parole)

L’expérience du Maroc en matière de financement du secteur du cinéma présentée à Bamako


  16 Novembre      50        Photos (4096),

   

Rabat- L’expérience du Maroc en matière de financement du secteur du cinéma a été présentée lors d’un colloque organisé, les 12 et 13 novembre à Bamako, à l’initiative du ministère malien de la culture.

S’exprimant à cette occasion, Abdellatif Assadi directeur adjoint du Centre cinématographique marocain (CCM), a passé en revue les différentes formes d’appui au cinéma au Maroc, à travers des fonds dédiés au financement de la production de longs et courts métrages, ainsi que des documentaires sur la culture, l’histoire et le patrimoine sahraoui-hassani, indique samedi un communiqué du CCM.

Il s’agit aussi de fonds consacrés au soutien à la numérisation, la modernisation et la création de salles de cinéma, a-t-il ajouté, notant que les Festivals cinématographiques et les sociétés de production audiovisuelle étrangères bénéficient aussi de ces fonds.

Et de poursuivre que depuis 1980, le Maroc a adopté une politique de soutien au développement de l’industrie cinématographique, soulignant que le CCM a mis en oeuvre plusieurs mesures pour mettre à jour le système d’appui afin d’accompagner les développements et les changements sur le terrain ainsi que pour répondre aux besoins et exigences des professionnels du secteur.

Cette expérience a fait du Maroc un modèle pour de nombreux pays africains et arabes, s’est-il félicité, faisant part de la disposition du CCM à assister le Mali pour jeter les bases du Fonds de soutien à l’industrie cinématographique malienne créé récemment.

Placé sous le thème « la problématique du financement du cinéma », ce colloque qui a connu la participation d’intervenants représentant le Mali, le Maroc,  le Sénégal, la Guinée, le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, s’est penché notamment sur les questions portant sur la durabilité des ressources et le rôle des Fonds de soutien au développement de l’industrie cinématographique.

Les intervenants lors de ce conclave ont souligné que le développement secteur du cinéma en tant que levier de développement économique et culturel, nécessite des investissements importants, des ressources humaines spécialisées et des mesures garantissant la bonne gouvernance.

Dans la même catégorie