INFORPRESS Covid-19: Ministério da Saúde reforça verba orçamental para pagar salários e gratificações dos profissionais INFORPRESS Novo Provedor de Justiça defende criação de novos canais de comunicação com os cidadãos INFORPRESS Coordenador dos Escritórios Comuns das Nações Unidas destaca resiliência do povo cabo-verdiano INFORPRESS Boa Vista: Cláudio Mendonça estabelece como meta colocar a ilha num patamar desejável AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ AIMS et Portia organisent le 18ème Sommet sur le Genre (Communiqué) GNA KAIPTC holds an induction course for ECOWAS states AIP Côte d’Ivoire-AIP/International/ Abidjan abrite le premier atelier sur la “Charte graphique et l’identité visuelle de la CEDEAO ” APS LE SÉNÉGAL PERD PRÈS DE 4 MILLIARDS FCFA D’ÉCOTAXES PAR AN (OFFICIEL) MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique)

L’HISTOIRE DU PAKAO RETRACÉE DANS UN LIVRE


  23 Octobre      24        Livres (134),

   

Dakar, 22 oct (APS) – L’ouvrage ’’Pakao d’autrefois, son histoire et sa culture’’ du guide religieux et acteur de développement, Mouhammadou Kanamoui Souane dit N’Mama, est un témoignage objectif sur une culture qui défie le temps, remontant très loin dans la mémoire des initiés, a salué, jeudi, le ministre de la Culture et de la Communication.

’’L’ouvrage que nous présentons aujourd’hui a été écrit en mandingue, puis traduit en français et il m’a plu, en effet, de voir que son auteur, témoigne avec objectivité sur une culture qui défie le temps, remontant dans la mémoire des initiés’’, a dit Abdoulaye Diop lors de la cérémonie de dédicace du livre.

Selon lui, cette publication retrace ’’l’histoire et la culture sans aucun esprit partisan, avec la démarche du chercheur attentif aux récits qui lui sont faits, dans l’objectivité et la mesure, pour dispenser au lecteur un savoir utile’’.

’’Enseigné au monde, surtout à la jeunesse sénégalaise et africaine, il constituera sans nul doute une ressource à forger des femmes et des hommes nouveaux, aptes à assumer l’héritage, le patrimoine et le devenir’’, a-t-il soutenu.

Le Pakao, qui correspond à la région de Sédhiou (Casamance), a-t-il dit, est ’’un terreau où murissent des femmes et des hommes au tempérament trempé dans une histoire et une culture qui bouscule les défis et se fraie des itinéraires bordés de palmes’’.

A l’en croire, c’est son ancrage dans son territoire en tant qu’homme de terrain, acteur de développement qui a œuvré dans divers secteurs d’activités et son parcours remarquable d’érudit , comme les siens, qui ont permis à l’auteur de ’’parler avec autorité ainsi du Pakao dont la diversité ethnique (Mandingue, Baynouks, Balante, Diolas, peuls, Mancagnes et Mandjacks), en constitue le socle solide qui nécessairement une lumière bienfaisante’’.

’’Pendant trente ans, l’auteur a sillonné cette belle région pour nous faire cet ouvrage si dense comme la forêt du Pakao et nourricier à profusion’’, a pour sa part déclaré le directeur du Monument de la Renaissance africaine, Pr Racine Senghor qui faisait la présentation du livre.

Il a expliqué que cet essai qui se lit ’’comme un compte sur une épopée noble, vaillante, glorieuse et constitutive, est un patrimoine et une histoire qu’il faut s’approprier’’.

’Pour son auteur Mouhammadou Kanamoui Souane, le livre ’’retrace la genèse du Pakao’’.

’’Il parle successivement des djihadistes, des résistants, des vandales, des trois créatures (Feng-Koto, Faating et Kondoron), des noms de ses sept provinces, des vingt-cinq premières mosquées, des reines coutumières, des coutumes et traditions, des proverbes mandingues (…), ainsi que l’histoire du mystérieux caïman, Saamiron Bamba’’, a t-il fait savoir.

Mouhammadou Kanamoui Souane dit voulir à travers cet ouvrage, ’’rendre au Pakao, sa place sur le plan historique, culturel et religieux à l’échelle nationale’’ pour permettre de ’’découvrir le passé de grandissimes érudits, guerriers et résistants que nous ont témoigné les griots-poètes’’.

Dans la même catégorie