INFORPRESS Governo anuncia chegada de um novo barco para reforçar as ligações marítimas inter-ilhas INFORPRESS ARC considera orçamento de 2020 insuficiente para fazer face as necessidades num ano eleitoral INFORPRESS ACV promove sessão cultural de celebração da morna e de aniversários natalícios de poetas e artistas cabo-verdianos AIP Côte d’Ivoire-AIP-Inter / Les nominés à la Caf Awards 2019, connus AIP Côte d’Ivoire/ L’Amicale des directeurs de Gagnoa offre une trentaine de poches de sang AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Festibo 7: Une cérémonie d’ouverture riche en son et en couleur ANP Don de matériels militaires des Etats-Unis aux forces de défense et de sécurité du Niger ANP Le CSC initie une rencontre d’échanges sur l’accès des partis politiques aux médias publics ANP Le Congrès mondial des agences de presse en 2022 au Maroc AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’ANARE-CI effectue une mission d’information et de communication à Korhogo

liberté provisoire dans une affaire de drogue : les explications du ministre de la justice


  16 Novembre      2        Justice (524),

   

Dakar – Le ministre de la Justice a expliqué samedi les conditions de la liberté provisoire dont ont bénéficié les individus arrêtés dans une affaire de drogue qui a éclaté au mois de juin.

’’Ceux qui ont été libérés, deux Allemands et bientôt deux Italiens, l’ont été provisoirement. Quatre Sénégalais ont aussi été libérés. La libération conditionnelle se décide par le juge, en fonction de l’avancée des dossiers’’, a-t-il précisé.

Le ministre de la Justice s’exprimait en marge de la 21ième réunion du comité ministériel des pays-membres du Groupe intergouvernemental d’action contre le blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA) est ouverte samedi à Saly-Portudal (Mbour, ouest).

’’Quand il (le juge) estime qu’effectivement, dans tel dossier, telle partie a été entendue au fond et que son maintien en détention préventive n’est plus nécessaire, il ordonne sa libération. Donc, je vous confirme que les sénégalais ont été libérés, provisoirement’’, a insisté Malick Sall.

La drogue, 1110 kg, a été trouvée, entre le 26 et le 30 juin dernier par les douanes au port de Dakar dans une quinzaine de voitures sur des bateaux en provenance du Brésil et à destination de l’Angola. Elle a été incinérée.

En octobre, quarante-trois plaquettes de cocaïne d’une valeur estimée à trois milliards de francs Cfa ont été saisies soir au Port de Dakar.

Dans la même catégorie