ANP Niger : Le Japon fait don de matériels de secours d’urgence aux victimes d’inondations MAP Six « volontaires » antijihadistes tués au Burkina MAP Côte d’Ivoire: les appels de l’opposition à la « désobéissance civile » n’iront nulle part (Ouattara) MAP Le Président kényan ordonne au gouvernement de moderniser et de rénover neuf stades d’ici fin décembre ANGOP Covid-19: Angola regista 82 novos casos APS ’’Le Joola’’ : tous les orphelins ’’laissés en rade’’ seront pris en charge par l’Etat (ministre) APS Les ‘’académiciens’’ cartonnent aux examens scolaires APS Don de sang : près de 1600 poches collectées à Kaffrine entre janvier et août APS ’’Le comportement humain, responsable de 40 % des cancers’’’ (spécialiste) ANP Ville de Niamey : Le Président de la délégation spéciale sur les sites de réhabilitation des éclairages publics

L’implication juridique des certificats médicaux à l’ordre du jour du Conseil départemental Donga de l’ordre des médecins du Bénin


  7 Septembre      10        Santé (7457),

   

Porto-Novo, 07 sept.  (ABP)-Les membres du Conseil départemental Donga de l’ordre des médecins du Bénin, ont tenu ce samedi leur assemblée générale ordinaire  ce samedi à Djougou,  avec au menu des discussions l’implication juridique des certificats médicaux et la responsabilité juridique du médecin dans l’exercice de ses fonctions.

Plusieurs communications étaient au cœur des travaux de cette Assemblée générale ordinaire.

« Les certificats médicaux sont d’une importance capitale puisque c’est sur ces pièces que le canton des peines est calculée et c’est sur la base de ces pièces que le magistrat se fait une idée de ce qu’a pu subir la victime, ou bien des types d’agression qu’elle a rencontré lors du fait infractionnel », a, entre autres, fait savoir le substitut du procureur de la république près le tribunal de première instance de Djougou Alain Amoussou.

En plus des thèmes développés, la rencontre, ont indiqué le secrétaire départemental Donga de l’ordre des médecins du Bénin, Dr Abdoulaye Imorou Abdoulaye et le rapporteur Dr Wassirou Garba Say, a eu le mérite de permettre aux membre de la section Donga de l’organisation, de faire le point des activités menées depuis leur installation. Une séance de don de sang  est venue mettre un terme à cette rencontre.

Le représentant du maire de Djougou à cette séance Guy Bossou Tahirou, a réaffirmé l’engagement de l’autorité communale à œuvrer et avec l’appui des partenaires pour garnir les formations sanitaires de la commune en matériels de travail.

« Vous devez toujours exécuter vos tâches dans les règles de l’art afin d’améliorer la qualité des soins administrés aux populations car le rôle du médecin est non seulement d’exécuter son travail avec professionnalisme mais aussi avec dignité », a exhorté le directeur départemental de la santé de la Donga Mahamoud Zongo.

Dans la même catégorie