MAP Message de félicitations à SM le Roi du Président palestinien à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Amical: Le Maroc affronte le Ghana et le Burkina en juin à Rabat MAP Aïd Al Fitr: SM le Roi reçoit un message de félicitations du président du Conseil présidentiel libyen MAP SM le Roi reçoit un message de félicitations du Président turc à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Aïd Al Fitr: le président du Tadjikistan félicite SM le Roi MAP Aïd Al Fitr: SM le Roi reçoit un message de félicitations du Président afghan MAP Message de félicitations à SM le Roi du Président gabonais à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Le président égyptien félicite SM le Roi à l’occasion de l’avènement de l’Aïd Al-Fitr MAP SM le Roi reçoit un message de félicitations du président algérien à l’occasion de l’Aïd Al Fitr MAP Aïd Al-Fitr: SM le Roi reçoit un message de félicitations du prince héritier de l’État du Koweït

L’importance du Maroc dans le conflit libyen réside dans « sa neutralité » (géopolitologue)


  2 Août      43        Médias (1729), Politique (16675),

   

Rabat – L’importance du Maroc dans le conflit libyen « réside dans sa neutralité », a souligné le spécialiste de la géopolitique des conflits et rédacteur en chef du site d’information européen « EUobserver », Koert Debeuf.

« Le Maroc, qui n’est pas situé dans un camp ou dans un autre, est le seul pays au Moyen-Orient et en Afrique du Nord qui s’accorde avec les deux camps qui s’opposent en Libye », a indiqué M. Debeuf qui était samedi l’invité de l’émission de Medi1 TV « Europe Afrique ».

En outre, le Royaume est « le seul pays de l’Afrique du Nord qui n’a pas de frontières avec la Libye », a-t-il rappelé.

Le conflit libyen doit être résolu avec un rôle « très important » pour le Maroc, a insisté l’ex-conseiller et porte-parole de l’ancien Premier ministre belge, Guy Verhofstadt.

Il a estimé, à cet égard, que « l’on doit donner beaucoup plus de poids international au Maroc pour pouvoir faire quelque chose dans le conflit libyen ».

Interrogé sur la situation actuelle en Libye, M. Debeuf a affirmé que l’un des grands problèmes du pays est que l’Union européenne est « divisée », en raison notamment des questions pétrolières, a-t-il poursuivi.

« C’est pour cela que l’Europe n’a jamais pu faire vraiment quelque chose en Libye et n’a jamais pu forcer une solution », a-t-il enchaîné.

Quant à la question des enjeux et des afflux migratoires en Europe, M. Debeuf a relevé que personne ne veut « une nouvelle crise migratoire », comme celle qu’a connu l’Europe en 2015.

Évoquant le danger terroriste de « Daech » qui plane sur la Libye, M. Debeuf a relevé que le terrorisme gît encore en Libye, favorisé par la situation chaotique du pays, ce qui constitue une menace pour la région comme pour l’Europe.

Dans la même catégorie