ANP Le Gouverneur de Tahoua reçoit le prix remporté par le lutteur Noura Hassan ANP Assemblée générale élective de l’association régionale de football de Dosso « Abdou Boubacar dit Siddo réélu pour un mandat de quatre ans » MAP Dialogue national: Macky Sall va recevoir les 19 candidats à la présidentielle et les recalés lundi (officiel) MAP Trophée Hassan II/Coupe Lalla Meryem de golf : LL.AA.RR le Prince Moulay Rachid et la Princesse Lalla Meryem président la cérémonie de remise des prix MAP Abuja: La CEDEAO décide de lever des sanctions contre le Niger MAP Sénégal: Plusieurs personnes manifestent dans le calme à Dakar pour réclamer la tenue de la présidentielle MAP RDC: Trois morts dans une altercation entre la police et les Bena-Mwembia MAP Togo: Le président décale la date des élections législatives d’une semaine MAP Ligue des champions d’Afrique (Groupe B/5e journée): Victoire du Wydad de Casablanca sur Jwaneng Galaxy par 1 à 0 MAP Abuja: Sommet extraordinaire de la CEDEAO sur la situation politique et sécuritaire dans la région

L’industrialisation de l’Afrique et la diversification économique au centre d’un Sommet de l’UA au Niger


  20 Novembre      41        Economie (20512), Industrie (256),

 

Niamey, 20/11/2022 (MAP)-Le Sommet de l’Union africaine (UA) sur l’industrialisation et la diversification économique se tient du 20 au 25 à Niamey, la capitale du Niger, autour du thème «Industrialiser l’Afrique : Renouveler les engagements en faveur d’une industrialisation et d’une diversification économique inclusives et durables».

Ce Sommet est organisé dans le cadre des activités annuelles commémoratives de la Semaine de l’industrialisation de l’Afrique.

Pour rappel, le 20 novembre de chaque année est célébrée comme la Journée de l’industrialisation de l’Afrique, qui a été adoptée par la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation de l’Unité africaine, en juillet 1989, à Addis-Abeba (Ethiopie).

La Journée de l’industrialisation de l’Afrique, note-t-on, donne l’occasion aux principales parties prenantes de réfléchir sur l’industrialisation de l’Afrique, tout en examinant la manière dont le continent peut changer son statu quo actuel.

Depuis 2018, la Journée de l’industrialisation de l’Afrique a été célébrée à travers des événements d’une semaine, ce qui marque une rupture avec la tradition d’une journée, offrant ainsi davantage de temps pour réfléchir et accélérer les actions en faveur de la transformation structurelle de l’Afrique, en tant qu’instrument pour atteindre les objectifs de l’Agenda 2063 et les Objectifs de développement durable (ODD) 2030.

Ainsi, le Sommet de l’Union africaine sur l’industrialisation et la diversification économique vise à mettre en lumière la détermination et le renouvellement de l’engagement de l’Afrique en faveur de l’industrialisation comme l’un des piliers stratégiques de la réalisation des objectifs de croissance économique et de développement du continent, tels qu’énoncés dans l’Agenda 2063 et l’Agenda 2030.

Compte tenu des interdépendances clés et stratégiques entre l’industrialisation et l’Accord sur la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf), soulignent les organisateurs, ce Sommet a pour objectif de mobiliser l’élan politique souhaité, les ressources, les partenariats et les alliances en faveur de l’industrialisation de l’Afrique.

Plusieurs sous thèmes seront au centre des discussions lors de ce Sommet, notamment «L’’industrialisation et la ZLECAf, réaliser les interdépendances», «Industrialisation, capacité fiscale du gouvernement et création d’emplois», «Innovations technologiques, capacité organisationnelle pour améliorer la performance industrielle et la rendre plus compétitive», et «Les chaînes de valeur industrielles régionales».

«Partenariats et alliances pour réaliser l’industrialisation de l’Afrique», «Industrialisation de l’Afrique : Approches multisectorielles et intersectorielles comme condition essentielle au succès», «PME dirigées par les jeunes et les femmes dans le succès de l’industrialisation en Afrique», «Gouvernance des ressources et mobilisation des ressources financières et non financières en faveur de l’industrialisation de l’Afrique» et «Connaissances indigènes et industrialisation de l’Afrique», seront également au menu des débats programmés.

A la fin du Sommet, il y aura une déclaration des chefs d’Etat et de gouvernement. Il est également attendu notamment le renouvellement de la détermination et de l’engagement politiques de haut niveau pour accélérer le processus d’industrialisation de l’Afrique, parallèlement aux avancées sur les dispositions de la ZLECAf.

Participeront à ce Sommet, la Commission de l’Union Africaine et les organes, les chefs d’État et de gouvernement, les ministres Africains chargés de l’Industrie, du Commerce, de l’Exploitation minière et de l’Investissement et d’autres ministères concernés, et les chefs d’institutions internationales de développement, dont les agences des Nations Unies.

Les chefs de secrétariat des communautés économiques régionales, les institutions régionales et internationales de financement du développement, les représentants du secteur privé, de la société civile, de la jeunesse, des femmes et d’autres parties prenantes participant au processus d’industrialisation du continent, seront également présents à cet événement.

En marge de la semaine de l’industrialisation, une soixantaine d’événements parallèles sont prévus, notamment des panels, des conférences, des tables-rondes, des foires, des expositions et des rencontres B to B.

Dans la même catégorie