AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un pasteur détourne la femme d’un doyen de son église de Diégonefla APS FATICK : 6 MORTS DANS UNE COLLISION ENTRE UN CAMION ET UN BUS APS CASAMANCE : L’ARMÉE DÉTRUIT DEUX POSTES DE CONTRÔLE DU MFDC, SELON UNE SOURCE SÉCURITAIRE APS L’UA SALUE LE ’’RÔLE CLÉ’’ D’IDRISS DÉBY DANS LA PROMOTION DE LA PAIX ET LA SÉCURITÉ APS IDRISS DÉBY, ÉTAIT UN ’’PARTENAIRE ESSENTIEL’’ DANS LA LUTTE CONTRE LE TERRORISME (SG ONU) APS ALTERNATIVES AU PLASTIQUE : LE DIRECTEUR DE L’ENVIRONNEMENT SALUE L’ADHÉSION DES POPULATIONS APS CASAMANCE : LE GOUVERNEMENT SE DONNE CINQ ANS POUR ÉRADIQUER LES MINES ANTIPERSONNEL GNA AOMC supports Government stands against third-party fuel supplies GNA Ledzokuku MP donates 2000 street lights to light up constituency GNA Israeli Embassy, others mark Earth Day with tree planting

L’initiative noble de SM le Roi d’aider les pays africains en temps de pandémie, un modèle de solidarité intra-africaine (ministre kényane des AE)


  24 Février      24        Politique (16253),

   

Nairobi, 24/02/2021 (MAP), La ministre kényane des Affaires étrangères, Mme Omama Raychelle, a qualifié de « louable » et de « noble » l’initiative de SM le Roi Mohammed VI de porter assistance à plusieurs pays africains lors de la pandémie de la COVID-19, en soulignant que cette initiative représente un modèle de solidarité intra-africaine.

« L’initiative noble de Sa Majesté le Roi d’aider les pays africains en difficulté à cause de la pandémie de la Covid-19 est très louable et représente un modèle de solidarité intra-africaine. Ce genre d’initiatives va certainement faire avancer notre continent dans la bonne direction et à tous les niveaux », a déclaré Mme Raychelle en recevant, mercredi, l’ambassadeur du Maroc au Kenya, El Mokhtar Ghambou.

Le chef de la diplomatie kényane a aussi mis en avant l’approche « clairvoyante » de la coopération Sud-Sud initiée par SM le Roi et qui constitue un catalyseur pour le développement économique de l’Afrique.

« La coopération Sud-Sud initiée par SM le Roi est une approche clairvoyante et un catalyseur pour le développement économique de l’Afrique. Elle nous aide à implémenter et cadrer sans délai la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAF) », a-t-elle soutenu, appelant, dans ce cadre, à la reprise des liaisons de transport aérien entre le Kenya et Maroc afin de promouvoir le tourisme et les échanges économiques entre les deux pays.

La ministre a aussi mis en évidence la place de choix qu’occupe le Maroc dans le développement de l’Afrique. « Le Maroc est un pays essentiel pour le développement de l’Afrique et on est très content que son retour à l’Union Africaine aille dans ce sens ». La présence du Royaume « très dynamique à travers tout le continent est impressionnante et le Kenya souhaiterait en bénéficier », a-t-elle dit.

Concernant les relations diplomatiques entre les deux pays, la ministre a expliqué que le Kenya n’a pas pu ouvrir une ambassade résidentielle à Rabat pour « des raisons purement financières ». Il n’en reste pas moins, a-t-elle assuré, que cette question sera étudiée par le gouvernement dès le mois prochain.

A propos de la question du Sahara marocain, Mme Raychelle Omama a assuré que le Kenya « ne sera jamais agressif ni hostile à l’égard du Maroc et que son pays cherchera toujours un consensus entre les parties impliquées au sein du Conseil de Sécurité des Nations Unies ».

« Le Kenya, a-t-elle ajouté, est un pays promoteur de paix et de stabilité en Afrique et est engagé à trouver des solutions politiques aux conflits régionaux ».

Pour sa part, M. Ghambou a réitéré que le Kenya et le Maroc sont des leaders régionaux en Afrique et que leur complémentarité promet une coopération économique très solide à l’avenir malgré la distance géographique.

Il a rappelé, dans ce cadre, les projets déjà engagés ou en voie de développement entre les deux pays, et qui sont de nature à donner un élan à la coopération entre les deux pays, notamment la création de la chambre de commerce maroco-kényane, un partenariat entre le comté de Mombasa et la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima, l’invitation adressée par le ministre kényan du Tourisme, M. Najib Blala, à l’agence Marchika-Med pour venir investir au Kenya.

Dans la même catégorie