APS LES ACTEURS POLITIQUES DANS L’OBLIGATION DE DISCUTER DE LA GESTION DES RESSOURCES NATURELLES (DIOUF SARR) APS LA COMMUNE DE SANDIARA, UN BON ÉLÈVE DE « MARKETING TERRITORIAL », SELON OUMAR GUÈYE APS PACASEN : UNE ALLOCATION DE 149 MILLIONS CFA PRÉVUES POUR LES SIX COMMUNES BÉNÉFICIAIRES DE FATICK AGP Assassinat-Rouen/ Le Président Alpha Condé adresse ses condoléances à la famille Barry et au Peuple de Guinée suite à l’assassinat du docteur Mamoudou Barry AGP Kaloum-Inondations : Des sociétés sur l’occupation des canaux d’évacuation des eaux AGP Labé-Société : Des élus et agents de sante apprennent l’enregistrement des naissances APS EROSION CÔTIÈRE ET CHANGEMENTS CLIMATIQUES : L’UE OFFRE 3,280 MILLIARDS DE FRANCS CFA AU SÉNÉGAL APS ACTE 3, PHASE 2 : LES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE THIÈS FORMULENT LEURS ATTENTES APS LUTTE CONTRE LE TERRORISME : CHEIKH TIDIANE GADIO PRÔNE L’ÉLARGISSEMENT DU G5 SAHEL AGP Guinée/société : Bilan de La fondation SOVEE en faveur des femmes des et enfants démunis

L’initiative « Women in Africa » met les talents féminins au service d’une Afrique inclusive (fondatrice)


  12 Septembre      179        Economie (24437), Entreprises (1271), Société (51035),

   

Rabat, 12/09/2017 (MAP) – L’initiative « Women in Africa » (WIA), dont le premier sommet aura lieu à Marrakech, ambitionne de mettre les talents féminins au coeur de la construction d’une Afrique inclusive, a affirmé, mardi à Casablanca, la présidente et fondatrice de WIA, Mme Aude De Thuin.

Il s’agit d’une initiative « innovante », qui a pour vocation d’encourager les entreprises internationales et panafricaines à identifier, rassembler et accompagner les femmes, a souligné Mme De Thuin, lors d’un point de presse consacré à la présentation de ce projet.

La première édition de WIA, prévue du 25 au 27 septembre courant, réunira plus de 300 leaders, femmes et hommes, venus d’Afrique et du monde entier, de tous les secteurs, pour échanger sur le thème « investir pour une meilleure gouvernance avec les femmes africaines ».

Mme De Thuin a expliqué que l’initiative repose sur trois piliers: « WIA Institute » se focalise sur la production d’études sur les femmes dans l’économie africaine pour mieux appréhender l’évolution des actions, « WIA Club » est dédié à la mise en place d’une plateforme digitale, tandis que « WIA Philanthropy » porte sur un fonds de dotation pour encourager et soutenir la création d’entreprises par de jeunes femmes africaines.

Le programme comprendra des conférences, des masterclasses, des ateliers et des laboratoires de réflexion qui exploreront le leadership à travers l’agriculture, l’énergie, l’entrepreneuriat, les finances, la nutrition et l’eau, a-t-elle détaillé.

Le sommet « WIA » a été conceptualisé comme « le premier réseau mondial engagé à faciliter l’identification, le rassemblement et la formation de femmes africaines talentueuses par des entreprises internationales et panafricaines », a-t-elle encore expliqué.

« WIA » espère contribuer à la construction de la prochaine génération de femmes leaders en Afrique grâce à l’autonomisation, à l’investissement et à l’impact. Il est soutenu par un conseil de leaders internationaux et des ambassadeurs d’Afrique et d’ailleurs.

Les initiateurs envisagent des rencontres « Back from Morocco » dans les mois qui suivent le sommet annuel de Marrakech, en vue de faire connaître les résultats du premier sommet dans plusieurs pays du continent et du reste du monde.

Dans la même catégorie