ABP Bénin: Les travaux d’ouverture d’environ 38 km de voie lancés dans la commune d’Ifangni ABP Bénin: Des films de sensibilisation en milieu scolaire au cœur de la Rebiap édition 2017 ABP Bénin: Les structures de suivi et de coordination pour la protection des enfants se concertent à Aplahoué AIP Sept présumés braqueurs dont un militaire arrêtés à Korhogo AIP SARA 2017 : Les PPP préconisés pour booster l’agriculture ivoirienne (Ministre) AIP Côte d’Ivoire/ SARA 2017 : La CEDEAO salue le PNIA II et fait des suggestions pour améliorer son implémentation GNA 1992 year group donates book to the Nkawkaw Senior High School APS Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie APS Brooke, une ONG promotrice du bien-être des équidés auprès des communautés APS Infrastructures, déficit de personnel : ces « maux » qui plombent la santé maternelle à Kolda

L’initiative « Women in Africa » met les talents féminins au service d’une Afrique inclusive (fondatrice)


  12 Septembre      105        Economie (15215), Entreprises (987), Société (31895),

   

Rabat, 12/09/2017 (MAP) – L’initiative « Women in Africa » (WIA), dont le premier sommet aura lieu à Marrakech, ambitionne de mettre les talents féminins au coeur de la construction d’une Afrique inclusive, a affirmé, mardi à Casablanca, la présidente et fondatrice de WIA, Mme Aude De Thuin.

Il s’agit d’une initiative « innovante », qui a pour vocation d’encourager les entreprises internationales et panafricaines à identifier, rassembler et accompagner les femmes, a souligné Mme De Thuin, lors d’un point de presse consacré à la présentation de ce projet.

La première édition de WIA, prévue du 25 au 27 septembre courant, réunira plus de 300 leaders, femmes et hommes, venus d’Afrique et du monde entier, de tous les secteurs, pour échanger sur le thème « investir pour une meilleure gouvernance avec les femmes africaines ».

Mme De Thuin a expliqué que l’initiative repose sur trois piliers: « WIA Institute » se focalise sur la production d’études sur les femmes dans l’économie africaine pour mieux appréhender l’évolution des actions, « WIA Club » est dédié à la mise en place d’une plateforme digitale, tandis que « WIA Philanthropy » porte sur un fonds de dotation pour encourager et soutenir la création d’entreprises par de jeunes femmes africaines.

Le programme comprendra des conférences, des masterclasses, des ateliers et des laboratoires de réflexion qui exploreront le leadership à travers l’agriculture, l’énergie, l’entrepreneuriat, les finances, la nutrition et l’eau, a-t-elle détaillé.

Le sommet « WIA » a été conceptualisé comme « le premier réseau mondial engagé à faciliter l’identification, le rassemblement et la formation de femmes africaines talentueuses par des entreprises internationales et panafricaines », a-t-elle encore expliqué.

« WIA » espère contribuer à la construction de la prochaine génération de femmes leaders en Afrique grâce à l’autonomisation, à l’investissement et à l’impact. Il est soutenu par un conseil de leaders internationaux et des ambassadeurs d’Afrique et d’ailleurs.

Les initiateurs envisagent des rencontres « Back from Morocco » dans les mois qui suivent le sommet annuel de Marrakech, en vue de faire connaître les résultats du premier sommet dans plusieurs pays du continent et du reste du monde.

Dans la même catégorie