MAP Guinée: libération d’un responsable syndical, revendication majeure des grévistes MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection marocaine féminine de football confirme face à son homologue tunisienne (4-1) MAP Sénégal: le gouvernement adopte un projet de loi d’amnistie des faits liés aux violences survenues entre 2021 et 2024 (officiel) MAP La méningite tue au moins 20 élèves dans le nord-est du Nigeria MAP Qualifications JO-2024 (3è tour retour): La sélection nationale féminine de football bat son homologue tunisienne (4-1) et se qualifie au 4è et dernier tour AIP François Olivier Gosso nommé directeur exécutif de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement AIP Le ministère des Affaires étrangères s’investit pour une mise en œuvre optimale de son budget 2024 AIP Lutte contre le paludisme: vers la consolidation des résultats de 2023 dans l’Indénié-Djuablin AIP Des experts en génie civil s’inspirent de l’expérience du LBTP en matière de revêtements routiers AIP Valentine’s day : les participants instruits sur l’harmonie dans le couple lors de la 2ème édition

L’INPG VA RECOURIR À DES PROFESSIONNELS À L’EXPÉRIENCE AVÉRÉE (DG)


  25 Mars      92        Science (571),

 

Dakar, 25 mars (APS) – L’Institut national du pétrole et du gaz (INPG) est appelé à innover et à adapter ses offres de formation en faisant notamment recours à des professionnels à l’expérience avérée dans le secteur, a souligné jeudi son directeur, Aguibou Bâ.

« Il faut que nous adaptions nos méthodes en faisant preuve de créativité. Il faut que nous prenions des professionnels qui ont déjà un certain nombre d’années d’expérience et ayant appris le métier sur le tard pour qu’ils puissent faire leur retour vers les jeunes et participer à leurs formation’’, a déclaré M. Bâ.

Le directeur de l’INPG intervenait à un atelier d’identification des secteurs porteurs d’emploi et d’élaboration d’un plan de formation aux métiers du pétrole et des énergies.

Venue présider la rencontre, la ministre en charge du Pétrole et des Energies Sophie Gladima Siby, a de son côté insisté sur l’importance de répertorier l’ensemble des métiers de la chaîne de valeur pétrolière et gazière et de dégager des pistes de réflexion.

« Avec nos partenaires, nous devons aujourd’hui répertorier les métiers de formation du secteur du pétrole et du gaz et explorer les opportunités qui s’offrent à cette industrie aussi bien pour la jeunesse que pour le secteur privé et identifier les niches d’emploi’’, a préconisé Mme Siby.

Elle a fait savoir qu’un plan d’action devait également être défini dans le but de favoriser la formation et l’employabilité des jeunes sénégalais dans le secteur du pétrole et des énergies.

Dans la même catégorie