AGP Guinée/Procès des événements du 28 septembre: Paul Mansa Guilavogui ne reconnait pas les charges articulées contre sa personne AGP Mamou: Inauguration de plusieurs infrastructures sociales de base à Bhouria AGP Kankan : Près de 10 hectares d’une plantation d’anacardiers et d’orangers ravagés par le feu MAP L’Afrique du Sud, « un pays qui s’effondre » après des années de corruption (opposition) MAP Le plus grand système de câbles sous-marins au monde arrive en Afrique du Sud MAP Dix partis politiques en lice pour les élections sénatoriales au Cameroun MAP « Symphonie africaine”: une fresque murale de l’artiste Moustapha Zoufri embellit une façade du musée Mohammed VI d’arts moderne et contemporain MAP L’Afrique détient la clé de la sécurité alimentaire mondiale (PDG de l’OCP) MAP Afrique subsaharienne: L’emploi, « principal moteur d’adhésion » aux groupes extrémistes violents, selon l’ONU MAP Mali: entretiens entre le président malien et le ministre russe des Affaires étrangères

L’INPG VA RECOURIR À DES PROFESSIONNELS À L’EXPÉRIENCE AVÉRÉE (DG)


  25 Mars      78        Science (487),

   

Dakar, 25 mars (APS) – L’Institut national du pétrole et du gaz (INPG) est appelé à innover et à adapter ses offres de formation en faisant notamment recours à des professionnels à l’expérience avérée dans le secteur, a souligné jeudi son directeur, Aguibou Bâ.

« Il faut que nous adaptions nos méthodes en faisant preuve de créativité. Il faut que nous prenions des professionnels qui ont déjà un certain nombre d’années d’expérience et ayant appris le métier sur le tard pour qu’ils puissent faire leur retour vers les jeunes et participer à leurs formation’’, a déclaré M. Bâ.

Le directeur de l’INPG intervenait à un atelier d’identification des secteurs porteurs d’emploi et d’élaboration d’un plan de formation aux métiers du pétrole et des énergies.

Venue présider la rencontre, la ministre en charge du Pétrole et des Energies Sophie Gladima Siby, a de son côté insisté sur l’importance de répertorier l’ensemble des métiers de la chaîne de valeur pétrolière et gazière et de dégager des pistes de réflexion.

« Avec nos partenaires, nous devons aujourd’hui répertorier les métiers de formation du secteur du pétrole et du gaz et explorer les opportunités qui s’offrent à cette industrie aussi bien pour la jeunesse que pour le secteur privé et identifier les niches d’emploi’’, a préconisé Mme Siby.

Elle a fait savoir qu’un plan d’action devait également être défini dans le but de favoriser la formation et l’employabilité des jeunes sénégalais dans le secteur du pétrole et des énergies.

Dans la même catégorie