LINA Seven Nimba Administrative Districts Get SCIDA-Liberia COVID-19, SGBV Prevention Training LINA Liberian Police Restores Calm At Guinean Embassy Near Monrovia LINA ‘Gov’t Not In The Business Of Taking People’s Lives’ – Information Minister Inforpress Le ministère de l’Éducation lance des projets «importants» pour les jeunes et les femmes à Praia Inforpress President of INE recognises the need for in-depth reflection on the process of production and dissemination of official statistics AIP Côte d’Ivoire – AIP /Le candidat KKB veut faire la promotion de la méritocratie AIP Côte d’Ivoire-AIP/Le commandant supérieur de la gendarmerie appelle à la retenue et au calme à Dabou AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une consultation bucco-dentaire gratuite en faveur des enfants d’Oumé Infopress Les prix des produits importés ont diminué de 0,9% en septembre Inforpress L’UE est déterminée à poursuivre ses partenariats avec le Cabo Verde pour faire face aux effets de la pandémie de Covid-19

L’inspecteur général de la Santé sensibilise sur la santé mère-enfant


  3 Octobre      6        Santé (7761),

   

Abidjan, 03 oct 2020 (AIP)- L’inspecteur général de la Santé, Dr Ekissi Ablé, a insisté vendredi 02 octobre 2020, lors de la célébration de la 14e édition de la journée mondiale de la contraception dans la commune de Port-Bouët, sur la santé mère-enfant.

« L’heure n’est plus à la recherche des causes, mais à l’action pour réduire le taux de décès, car un décès maternel ou infantile est un drame », a-t-il déclaré, rappelant que le taux de décès maternels est estimé à 614 sur 100 000 naissances vivantes et le taux de mortalité néonatale et infantile respectivement de 30 et 60 pour 100 naissances vivantes.

L’inspecteur général de la Santé s’est félicité des efforts constants et soutenus consentis pour faire baisser ces taux, notamment le renforcement de la disponibilité et la fonctionnalité des blocs opératoires et la dotation des médicaments dans les établissements sanitaires, le démarrage de la couverture maladie universelle (CMU), la gratuité des kits d’accouchements, la prise en charge des fistules obstétricales, la gratuité des soins et des vaccins pour les femmes enceintes et des enfants de 0 à 5 ans, et l’organisation des consultations foraines gratuite de planification familiale.

A la faveur de la célébration de la journée mondiale de la contraception, le directeur du Programme de la santé mère-enfant (PNSME), Dr Tano Gnou, a fait savoir que la planification familiale réduit de 20 à 30% la mortalité maternelle, néonatale et infantile.

Le directeur exécutif de l’Association ivoirienne pour le bien-être familiale (AIBF), Allo Richard, a réitéré la disponibilité des ONG à soutenir le programme de la santé mère-enfant et à appuyer l’Etat de Côte d’Ivoire dans ses actions.

Dans la même catégorie