ACP RDC: Un projet de fabrication de batteries pour panneaux solaires présenté au ministre des Affaires étrangères ACP RDC: Le ministre de l’EPSP à la 58ème conférence des ministres de l’Education au Canada ACP RDC: 51 cas de fièvre hémorragique signalés dans les zones touchées par la maladie à virus Ebola LINA Commerce Ministry Shuts Down Mukesh Shopping Centre Over ‘Poor Goods’ LINA Public Private Partnership Key To Liberia’s Road Upgrade LINA Pres. Weah To Dedicate Capitol Building Annex In July MAP L’accélération de l’industrialisation de l’Afrique est tributaire d’une coopération technologique (KOAFEC) INFORPRESS São Vicente: Presidente do PTS diz que vai libertar Cabo Verde do ciclo vicioso de dependência externa GNA 150 golfers to compete for Celebrity Captain’s Prize

Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie


  21 Novembre      21        Société (38733),

   

Dakar, 21 nov (APS) – L’ambassadrice du Canada au Sénégal, Lise Filiatrault, a exprimé son souhait pour une décentralisation des activités de la francophonie » dans les autres régions du Sénégal afin d’en faire bénéficier les avantages aux populations locales ».

Elle s’exprimait lors de son audience avec le ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, Mbagnick Ndiaye, selon une synthèse de la rencontre parvenue à l’APS.

Celle-ci s’est est tenue en prélude du conseil des ministres de la Francophonie prévu du 24 au 26 novembre 2017 à Paris.

L’objectif de cet entretien, qui a eu lieu vendredi dernier,  »était d’échanger sur les perspectives de partenariat et de faire le point sur le rapport institutionnel qu’entretiennent l’OIF et le Sénégal », explique la même source.

Mme Filiatrault, représentante personnelle du Premier ministre canadien auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), a salué  »les efforts du Sénégal en matière de promotion des valeurs de la francophonie » ainsi que  » les performances des Sénégalais dans l’utilisation de la langue française ».

Elle a cité en guise d’exemple, le  »concours de dictée organisé lors de la célébration de la quinzaine de la francophonie » (15 au 31 mars) et remporté par le Sénégal.

Après avoir souhaité une  »décentralisation des activités de la francophonie dans les régions », elle a sollicité l’accompagnement du ministère de Mbagnick Ndiaye  »pour faire connaître les réalisations de l’OIF ».

Ce dernier a, pour sa part, renouvelé au nom de l’Etat sénégalais l’engagement à poursuivre la promotion des valeurs francophones.

Il s’est félicité de  »la qualité des relations de partenariat qui lient le Sénégal et l’OIF ».

 »Au delà de la francophonie institutionnelle, il faut tendre vers la francophonie des peuples », a-t-il suggéré, renouvelant l’engagement de l’Etat du Sénégal à poursuivre ses efforts pour la promotion de la francophonie.

SK/ASG

Dans la même catégorie