FAAPA : Fédération Atlantique des Agences de Presse Africaines
AIP Côte d’Ivoire: La ville de Bouna est de plus en plus envahie par des ordures AIP Côte d’Ivoire: Coup d’envoi du tournoi de football de la fraternité à Aby AIP Côte d’Ivoire : La mauvaise manipulation des armes peut entraîner un désastre (Expert) ANP Système d’information sur les marchés: Les prix des céréales demeurent stables au Niger MAP Marché de poisson à Téma (Grand Accra) : La pêche aux hommes, la vente aux femmes MAP Choléra au Niger: au moins vingt-deux morts GNA Ghana: Government delegation meet FIFA on Thursday GNA Ghana: Government to seek audience with FIFA STP-Press Portugal através Valle Flôr doa medicamentos a São Tomé e Príncipe STP-Press São Tomé e Príncipe relança cooperação económica com Burkina Faso e Senegal

Lise Filiatrault souhaite une décentralisation des activités de la francophonie


  21 Novembre      32        Société (42126),

   

Dakar, 21 nov (APS) – L’ambassadrice du Canada au Sénégal, Lise Filiatrault, a exprimé son souhait pour une décentralisation des activités de la francophonie » dans les autres régions du Sénégal afin d’en faire bénéficier les avantages aux populations locales ».

Elle s’exprimait lors de son audience avec le ministre de l’Intégration africaine, du NEPAD et de la Francophonie, Mbagnick Ndiaye, selon une synthèse de la rencontre parvenue à l’APS.

Celle-ci s’est est tenue en prélude du conseil des ministres de la Francophonie prévu du 24 au 26 novembre 2017 à Paris.

L’objectif de cet entretien, qui a eu lieu vendredi dernier,  »était d’échanger sur les perspectives de partenariat et de faire le point sur le rapport institutionnel qu’entretiennent l’OIF et le Sénégal », explique la même source.

Mme Filiatrault, représentante personnelle du Premier ministre canadien auprès de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), a salué  »les efforts du Sénégal en matière de promotion des valeurs de la francophonie » ainsi que  » les performances des Sénégalais dans l’utilisation de la langue française ».

Elle a cité en guise d’exemple, le  »concours de dictée organisé lors de la célébration de la quinzaine de la francophonie » (15 au 31 mars) et remporté par le Sénégal.

Après avoir souhaité une  »décentralisation des activités de la francophonie dans les régions », elle a sollicité l’accompagnement du ministère de Mbagnick Ndiaye  »pour faire connaître les réalisations de l’OIF ».

Ce dernier a, pour sa part, renouvelé au nom de l’Etat sénégalais l’engagement à poursuivre la promotion des valeurs francophones.

Il s’est félicité de  »la qualité des relations de partenariat qui lient le Sénégal et l’OIF ».

 »Au delà de la francophonie institutionnelle, il faut tendre vers la francophonie des peuples », a-t-il suggéré, renouvelant l’engagement de l’Etat du Sénégal à poursuivre ses efforts pour la promotion de la francophonie.

SK/ASG

Dans la même catégorie