AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Kafana Koné invite les populations de Yopougon à voter pour le candidat Ouattara AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Une campagne pour un scrutin apaisé lancée par les femmes à Divo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Une brigade de gendarmerie à la sous-préfecture de Liliyo AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Présidentielle 2020 : Les affiches des candidats désormais visibles à Gagnoa AGP Gabon/Franceville: Marcel Libama interpellé, entendu puis relâché AGP Gabon: Aucune église ouverte à Franceville ce 25 octobre AGP Gabon: Paulette Mengué M’Owono au contact des populations du sud Ngounié AGP Gabon : L’église catholique St-Charles Lwanga d’Oyem en ébullition GNA PNC poised to giving Ghana a new look GNA Media have a crucial role in election 2020 – GJA President

LITTERATURE : L’OUVRAGE « CONSTITUTIONS ET REGIMES POLITIQUES DU TOGO DE 1960 A NOS JOURS » DU PROFESSEUR KOFFI AHADZI-NONOU RENDU PUBLIC


  25 Septembre      11        Arts & Cultures (1248),

   

Lomé, 25 sept. (ATOP) – L’ouvrage « Constitutions et régimes politiques du Togo de 1960 à nos jours » du professeur Koffi Ahadzi-Nonou, paru aux éditions « Graines de Pensées » a été présenté au public, au cours d’une cérémonie dite « rencontre-dédicace », le jeudi 24 septembre à Lomé.

Le Togo, depuis son accession à l’indépendance en 1960 a connu de nombreux textes constitutionnels formels et matériels, servant de piliers à ses institutions et à sa vie politique. Des plus anciens aux plus récents, tous sont peu accessibles et peu connus du grand public, puisqu’ils étaient l’affaire de quelques spécialistes de l’évolution constitutionnelle et politique du Togo. Ce nouvel ouvrage de 318 pages, vise à assurer une meilleure accessibilité de ces textes à toute la population et se veut par la même occasion une œuvre de référence pouvant contribuer à affiner les recherches des spécialistes et des étudiants en faculté de Droit.

L’ouvrage dans sa première partie analyse les principes constitutionnels de base et dans sa seconde partie, fait une étude des différents types de régimes créés par ces textes.

Le Pr. Ahadzi-Nonou a indiqué que cet ouvrage répond à une nécessité, celle de rendre compte de l’évolution historique des constitutions togolaises. « Jusqu’à présent, il n’y avait pas d’ouvrage de droit constitutionnel dédié à l’étude des constitutions et des régimes politiques du Togo. J’ai donc éprouvé le besoin de combler ce vide en rédigeant ce document qui fait l’analyse de toutes les constitutions dont le Togo s’est doté depuis 1960 jusqu’à nos jours », a-t-il fait savoir.

Selon l’auteur, le problème de « l’Etat-nation », qui est celui qui préoccupe l’élite togolaise depuis l’accession à l’indépendance a été abordé. « Je peux même dire que c’est la problématique de tout ce travail. Comment faire pour bâtir des Etats qui soient forts, qui exercent la plénitude des compétences sur l’ensemble du territoire national, à l’instar d’un Etat moderne et qui repose sur une population qui ait la volonté de vivre ensemble et en paix », a dit M. Ahadzi-Nonou.

Il a ajouté que pour bâtir l’Etat-nation, il y a des exemples historiques que ne peuvent pas être dupliqués, mais des démarches fondées sur le vécu des peuples à suivre et la question qui se pose est de savoir si nos textes constitutionnels adoptés depuis 1960 permettent d’atteindre cet objectif (Etat-nation). « Ce sont des textes qui ont été fortement influencés par des schémas occidentaux, coloniaux et plus particulièrement pour le Togo, par des schémas français. L’histoire de la France n’est pas la nôtre, la société française n’est pas bâtie sur le modèle de la société togolaise. L’importation de ces schémas occidentaux pose problème et explique pourquoi après soixante ans les Togolais posent toujours la question de savoir comment bâtir l’Etat-nation », a-t-il précisé.

La solution, insiste l’auteur, réside dans une série de démarches. « Il faut partir du réel, de la base, du vécu de nos sociétés. Sur quelle société ou à quelle société voulons-nous donner une constitution ? Pour quels Hommes et pour quelle époque ?», a fait comprendre M. Ahadzi-Nonou.

Le président de l’Université de Lomé (UL), Pr. Dodzi Kokoroko et le vice-président de l’UL, Pr Adama Kpodar, présentant l’ouvrage, ont indiqué qu’il y a deux choses fondamentales à retenir. « Il y a d’abord les dates (1960-2020). Soixante ans avec plusieurs constitutions à l’actif du Togo, sans toujours parvenir à l’Etat-nation. Ensuite, la dotation de la Faculté de Droit et la mise à la disposition de toute la population, d’un ouvrage qui synthétise ou rappelle notre histoire constitutionnelle, après huit régimes constitutionnels », ont-ils fait remarquer.

Pour ces deux intervenants, l’auteur de l’œuvre constate qu’il y a un paradoxe au Togo et ceci se vérifie dans la sous-région. « Le problème est qu’il y a un pléthore de régimes politiques, mais on n’arrive pas à la pacification de la société politique. Pour résoudre ce problème, il affirme que les Africains doivent remonter à la source, conjuguer leurs tabous et revoir comment les adapter à leurs réalités pour construire l’Etat-nation et ne pas se fier à ces principes qui sont venus d’ailleurs et qui polluent le constitutionnalisme en Afrique », ont-ils souligné.

La dédicace de l’ouvrage par l’auteur a mis fin à cette rencontre à laquelle ont pris part des ministres, des professeurs d’université et enseignants chercheurs, ainsi que des étudiants du département de Droit.

Koffi Ahadzi-Nonou est professeur titulaire et agrégé en Droit public et de Science politique. Il a enseigné à la Faculté de Droit de l’UL et dans plusieurs universités africaines et françaises. Président de l’UL de 2006 à 2014, il a été juge à la Cour constitutionnelle de 2014 à 2019.

 

Dans la même catégorie