AIP Pierre Laporte et Babacar Cissé font leurs adieux à la Côte d’Ivoire AIP Can 2019 : La Côte d’Ivoire bat l’Afrique du sud (1-0) AIP Le volume des interventions de la BM en Côte d’Ivoire est passé de 600 millions US à plus de deux milliards US en 2019 (Premier ministre) AIP Côte d’Ivoire/ Un protocole d’accord portant sur la construction de 3000 logements sociaux signé à Marrakech ABP L’Ong Direct Aids donne de l’eau potable aux populations de Boukoumbé ABP Le maire Eric Pontikamou offre à sa population tous les matchs de la CAN sur écran géant ATOP L’ONG AIMES-AFRIQUE PRESENTE LE BILAN DE SA CAMPAGNE DANS LES CINQ REGIONS AUX DIPLOMATES ET MEDIAS A ANEHO ATOP PROMOTION DE LA JEUNE FILLE : PLAN INTERNATIONAL TOGO A LANCE SA CAMPAGNE « AUX FILLES, l’EGALITE » A TRAVERS UNE CARAVANE ATOP CULTURE/CINEMA : SORTIE DE L’AVANT-PREMIERE DE LA SERIE TELEVISEE « CERCLE D’ESPOIR » ATOP FIN DES TRAVAUX DE LA REUNION DES PAYS MEMBRES DE L’AGPAOC 

Litterature: « Une vie morte » de Danielle Séka, peinture d’une société en déliquescence


  25 Avril      20        Arts & Cultures (2543), Livres (302), Photos (21133),

   

Abidjan, 25 avr (AIP) – L’écrivaine ivoirienne Danielle Séka a procédé à la dédicace de son deuxième ouvrage intitulée « Une vie morte », un roman qui dépeint la déliquescence de la société à travers les flux, reflux et difficultés de tous genres d’Angèle, son principal personnage.
Abandonnée à sa naissance par sa mère, méprisée par son père, Angèle est en proie à plusieurs difficultés. Portée par son ambition et son courage, elle va se battre contre vents et marrées en vue de braver les obstacles d’une vie qui ne lui offre aucun répit dans sa quête d’un avenir meilleur.
Dans son œuvre, l’auteure, agent de banque de profession, évoque plusieurs tableaux qui mettent en lumière les phénomènes qui minent la société, notamment la prostitution, la précarité de certains établissements de santé, les difficultés du corps médical, la sexualité en milieu scolaire, la marginalisation des plus démunis, la drogue, le trafic d’enfants. En somme, l’auteure met la société devant ses responsabilités.
« Une Vie Morte » est un roman de 124 pages composé de trois chapitres, dont les paragraphes sont entremêlés de poèmes.
Native d’Adzopé, l’auteure Séka Euphrasie Cynthia Danielle est passionnée d’art, et s’intéresse également au cinéma, à la musique, au dessin et à la photographie.
« Une Vie Morte » est son deuxième ouvrage, après un recueil de poèmes sorti en 2017 chez Edilivre à Paris.

aaa/tm

Dans la même catégorie