AGP Mamou: suspension et report de la mise en place du conseil communal de Ouré-Kaba suite à un malentendu entre élus du RPG AGP Ville de Conakry: la journée de participation citoyenne  » Conakry Ville Propre » aura lieu le samedi 26 janvier 2019 AGP MEF : le gouvernement guinéen et le groupe de la Banque mondiale signent un accord de financement de projet de mobilité et de connectivité rurale AGP Le Président Alpha Condé lance le numéro d’immatriculation de la direction nationale des Impôts AIP Côte d’Ivoire/ Les chefs traditionnels s’inquiètent des problèmes de cohabitation entre les communautés à Agboville AIP Côte d’Ivoire/ Une grève des enseignants paralyse l’école à Agboville AIP Côte d’Ivoire/ Un opérateur économique offre des bureaux à l’IEP Bouaflé Centre AIP Côte d’Ivoire/ La grève des établissements secondaires publics effective à Man ACP Appel à un renouveau citoyen et à la participation à la reconstruction du Congo ACP Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo appelé à traduire en actes les attentes de la jeunesse congolaise

Livre du mois : « Anatomie de la rumeur » au cœur des débats en côte d’Ivoire


Abidjan, 08 mai 2015 (AIP) – Le livre de l’administrateur du bureau des affaires juridiques de la Maison Blanche, Cass R. Sunstein, « Anatomie de la rumeur » a été au cœur du livre du mois initié par l’ambassade des Etats Unis, pour permettre au public de se faire une idée précise sur un sujet de société.

Pour le mois de mai, l’analyse de cette œuvre a été faite par Dr Kane Aminata, journaliste à Al Bayane, avec pour modérateur le journaliste Mam Camara jeudi, à Cocody, dans le cadre de la journée mondiale de la liberté de la presse.

Cass Sunstein, à travers son œuvre, décrit et analyse les mécanismes psychologiques divers qui permettent aux rumeurs de circuler. Il dévoile le rôle des certitudes préexistantes, du conformisme et de l’appartenance aux groupes qui nous rendent crédules à notre insu.

Selon Dr Kane, l’auteur nous fait comprendre la rumeur, et nous invite à une surveillance généralisée, car nos sauts d’humeurs, notre colère, et notre état d’âme peuvent être observés et traduits en rumeur qui met en cause votre crédibilité.

Le bouquin, précise-t-elle, souligne que la plupart des choses que nous considérons comme vraies ne reposent pas tant sur une découverte personnelle que sur le témoignage d’autrui. Il propose une solution de stratège politique pour combattre la rumeur. « On peut décider de ne pas être le relais d’une rumeur », a-t-elle conclu.

Le livre du mois de mai a accueilli la ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine qui a rassuré sur la volonté du chef de l’Etat de faire des journalistes des professionnels du secteur.

akn/kam.

Dans la même catégorie