AGP Koundara-Infrastructures : Lancement des travaux de réhabilitation de la route nationale Gaoual- Koumbia AGP Dubréka-Société : 12 milliards GNF d’investissement dans des infrastructures sociales de base AGP L’UFDG : Attaques contre le pouvoir et soutien au Syli national APS LE SÉNÉGAL A ACCOMPLI DES ‘’PROGRÈS NOTABLES’’ EN TERMES D’ACCÈS (PCA COSYDEP) APS CAN 2019 : BLESSÉ, SALIF SANÉ FORFAIT POUR LE RESTE DU PREMIER TOUR APS MAMADOU TALLA DANS UNE ’’DYNAMIQUE DE COLLABORATION DANS DES CADRES STRUCTURÉS’’ MAP Assassinats politiques en Éthiopie: Le chef de la sécurité de la région Amhara tué par balle (EBC) NAN U.S invests $400m fighting HIV/AIDS in Nigeria – NACA DG NAN Navy urges media practitioners to be objective, professional in news reportage NAN Banditry: VGN deploys 4,500 members in Kebbi

Livre du mois : « Anatomie de la rumeur » au cœur des débats en côte d’Ivoire


Abidjan, 08 mai 2015 (AIP) – Le livre de l’administrateur du bureau des affaires juridiques de la Maison Blanche, Cass R. Sunstein, « Anatomie de la rumeur » a été au cœur du livre du mois initié par l’ambassade des Etats Unis, pour permettre au public de se faire une idée précise sur un sujet de société.

Pour le mois de mai, l’analyse de cette œuvre a été faite par Dr Kane Aminata, journaliste à Al Bayane, avec pour modérateur le journaliste Mam Camara jeudi, à Cocody, dans le cadre de la journée mondiale de la liberté de la presse.

Cass Sunstein, à travers son œuvre, décrit et analyse les mécanismes psychologiques divers qui permettent aux rumeurs de circuler. Il dévoile le rôle des certitudes préexistantes, du conformisme et de l’appartenance aux groupes qui nous rendent crédules à notre insu.

Selon Dr Kane, l’auteur nous fait comprendre la rumeur, et nous invite à une surveillance généralisée, car nos sauts d’humeurs, notre colère, et notre état d’âme peuvent être observés et traduits en rumeur qui met en cause votre crédibilité.

Le bouquin, précise-t-elle, souligne que la plupart des choses que nous considérons comme vraies ne reposent pas tant sur une découverte personnelle que sur le témoignage d’autrui. Il propose une solution de stratège politique pour combattre la rumeur. « On peut décider de ne pas être le relais d’une rumeur », a-t-elle conclu.

Le livre du mois de mai a accueilli la ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine qui a rassuré sur la volonté du chef de l’Etat de faire des journalistes des professionnels du secteur.

akn/kam.

Dans la même catégorie