AGP GABON-Éliminatoires CAN-2019 : «Nous savons ce que nous devons faire et ce qui nous attend» (Didier Ibrahim Ndong) AGP BAD-Gabon: Ouverture à Libreville des travaux de la revue conjointe de coopération ACAP Validation à Bangui du plan de prévention du VIH ATOP FORUM TOGO-UE : LA CCIT DEMANDE L’IMPLICATION DES OPERATEURS ECONOMIQUES ATOP LES SOCIETES NATIONALES AFRICAINES DE LA CROIX-ROUGE ET DU CROISSANT-ROUGE EN FORUM A LOME SUR LE LEADERSHIP AGP CNE prepara investidura de novos deputados AGP MCCI pede partidos políticos aliados para colocarem interesse do país em primeiro lugar AGP Lola: les élèves se tordent sous le poids de l’exploitation champêtre AGP Koundara : remise officielle d’un forage d’adduction d’eau potable dans l’enceinte de la direction préfectorale des Douanes ANP JI F 2019 sous le thème ‘’En français…. S’il vous plait’’

Livre du mois : « Anatomie de la rumeur » au cœur des débats en côte d’Ivoire


Abidjan, 08 mai 2015 (AIP) – Le livre de l’administrateur du bureau des affaires juridiques de la Maison Blanche, Cass R. Sunstein, « Anatomie de la rumeur » a été au cœur du livre du mois initié par l’ambassade des Etats Unis, pour permettre au public de se faire une idée précise sur un sujet de société.

Pour le mois de mai, l’analyse de cette œuvre a été faite par Dr Kane Aminata, journaliste à Al Bayane, avec pour modérateur le journaliste Mam Camara jeudi, à Cocody, dans le cadre de la journée mondiale de la liberté de la presse.

Cass Sunstein, à travers son œuvre, décrit et analyse les mécanismes psychologiques divers qui permettent aux rumeurs de circuler. Il dévoile le rôle des certitudes préexistantes, du conformisme et de l’appartenance aux groupes qui nous rendent crédules à notre insu.

Selon Dr Kane, l’auteur nous fait comprendre la rumeur, et nous invite à une surveillance généralisée, car nos sauts d’humeurs, notre colère, et notre état d’âme peuvent être observés et traduits en rumeur qui met en cause votre crédibilité.

Le bouquin, précise-t-elle, souligne que la plupart des choses que nous considérons comme vraies ne reposent pas tant sur une découverte personnelle que sur le témoignage d’autrui. Il propose une solution de stratège politique pour combattre la rumeur. « On peut décider de ne pas être le relais d’une rumeur », a-t-elle conclu.

Le livre du mois de mai a accueilli la ministre de la Communication, Affoussiata Bamba-Lamine qui a rassuré sur la volonté du chef de l’Etat de faire des journalistes des professionnels du secteur.

akn/kam.

Dans la même catégorie