GNA The Ghana Energy Award has decorated Goenergy Company Limited (Goenergy) subsidiary of Ghana Oil Company Limited (GOIL) as the Best Bulk Distribution Company of the Year 2017 GNA Police march against corruption in Cape Coast GNA Cape Coast Municipal Assembly demolishes illegal structures AIP Du matériel informatique emporté suite à un cambriolage à la préfecture de Niakara AIP Les maires de Divo et de Lakota soutiennent une association de femmes chrétiennes STP-PRESS Les autorités de São-tomé choisissent le surf pour promouvoir le tourisme dans le pays GNA SSNIT Pensioners Association climax silver jubilee with church service GNA Student leaders advised to exhibit good virtues while in office GNA Media urged to stop promoting usage of communal toilets ABP Bénin: La loi sur la corruption vulgarisée à Savè

L’OCI se joint à l’effort de l’Ethiopie pour atténuer les effets de la sécheresse


Addis-Abeba, 13/06/2017 (MAP)- L’Organisation de la Conférence islamique (OCI) travaillera la main dans la main avec l’Ethiopie pour atténuer les effets négatifs de la sécheresse et soutenir les populations en situation de détresse, a affirmé le Secrétaire général de l’OCI, Ahmet Yildiz, en visite de travail à Addis-Abeba à la tête d’une importante délégation.

Lors d’une rencontre, lundi à Addis-Abeba, avec le président éthiopien Mulatu Teshome, M. Yildiz également vice-ministre turc des Affaires étrangères, a assuré que les Etats membres de l’OCI « aideront à atténuer les souffrances des personnes (affectées par la sécheresse) car leur nombre est énorme », rapporte mardi l’Agence de presse éthiopienne (ENA).

Et d’estimer que l’Ethiopie, qui a la capacité de coopérer avec l’Organisation de la Conférence islamique, a fait du « bon travail en donnant la priorité à la vie des gens ».

Le SG de l’OCI a par ailleurs indiqué avoir rencontré divers acteurs éthiopiens et dans les institutions des Nations Unies, soulignant que la délégation « a vu que les institutions éthiopiennes sont bien préparées à utiliser leurs propres ressources pour atténuer les effets de la sécheresse ».

« Nous sommes très heureux des efforts de l’Ethiopie à cet égard », a-t-il dit.

Au cours des discussions, le président éthiopien a assuré à la délégation de l’OCI que son pays a « travaillé fort pour atténuer (les effets de) la sécheresse et soutenir les victimes ».

L’Ethiopie, le pays le plus touché par la sécheresse qui sévit dans la Corne de l’Afrique, a également soutenu de diverses façons les personnes qui fuient des pays voisins, a ajouté le président Mulatu Teshome, cité par l’Agence de presse éthiopienne.

En Ethiopie, d’après le gouvernement et les organisations humanitaires, le secours alimentaire dont bénéficient 7,8 millions de personnes touchées par la sécheresse due à El Niño, devrait prendre fin, à la fin de juin.

Cause d’aggravation de cette situation, l’effectif des populations affectées par des pénuries alimentaires devrait augmenter d’au moins 2 millions de personnes, d’ici le mois prochain, selon des données compilées par le gouvernement et certaines organisations humanitaires.

Après l’Ethiopie qui connaît une sécheresse sans précédent en raison du phénomène météorologique El Nino, ravivant le spectre de la famine de 1984, la délégation de l’OCI se rendra au Kenya et en Somalie, où la situation est particulièrement préoccupante.

Près de 12 millions de personnes ont déjà besoin d’une aide alimentaire en Somalie, en Ethiopie et au Kenya, estime l’agence des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).

BI.

Dans la même catégorie