APS LE PRÉSIDENT ERDOGAN EST ARRIVÉ À DAKAR MAP Le Maroc a toujours été aux côtés de la RDC pour le respect de son intégrité territoriale (vice-président du Sénat congolais) MAP « Sénégal Numérique 2025 », un programme pour la création de 140.000 emplois MAP Sénégal : l’assemblée nationale adopte un nouveau code gazier GNA NGO to send teenage mothers to school GNA Compensate victims of Ayawaso West Election Violence-NDC GNA MP for Aburi supports girls education APS LE HAUT-COMMISSAIRE DE L’OMVS ÉLEVÉ AU RANG DE GRAND OFFICIER DE L’ORDRE NATIONAL DU MALI ACP Le ministre de la santé appelle la population à s’engager pour un Congo sans lèpre APS CASAMANCE : LES RECETTES DOUANIÈRES EN HAUSSE DE 450 MILLIONS DE FRANCS

L’officier Laurence Aka Adjoua devient la première femme commando gendarme


  14 Décembre      32        LeaderShip Feminin (192), Photos (3709),

   

Abidjan, 14 déc (AIP) – L’officier de gendarmerie nationale, le lieutenant Laurence Aka Adjoua devient la première femme commando de ce corps destinée à porter le béret rouge de l’Armée ivoirienne.

L’officier de gendarmerie nationale a obtenu cette attribution après avoir réussi aux côtés des hommes gendarmes, les épreuves de la formation de commando. Cette formation a duré 3 mois deux semaines à l’école de gendarmerie de Toroguhé.

Le nouveau commando gendarme fait la fierté de la gente féminine dans l’Armée ivoirienne, a salué le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko. Il a souhaité qu’elle inspire les femmes à s’adonner aux métiers des armes avec courage et détermination.

Le lieutenant Laurence Aka Adjoua a été présentée, vendredi, au grand public, à la caserne d’Agban sise à Adjamé, lors de la cérémonie de remise des attributs de commando aux stagiaires de la 17ème promotion.

Le directeur de ce stage de formation, le lieutenant-colonel, Joseph Akassi, par ailleurs commandant de l’école de gendarmerie de Toroguhé s’est dit fier et heureux de voir une femme officier parmi les récipiendaires des attributs de commando.

Seuls 434 candidats avaient été retenus sur 600 postulants à la formation de commando, après une visite médicale. En définitive, 337 d’entre eux ont pu obtenir après des efforts et des sacrifices leurs brevets et attributs de commando, après quatre ans d’interruption, a précisé le Lieutenant-colonel, Jospeh Akassi

Dans la même catégorie