MAP SM le Roi préside la cérémonie d’inauguration de l’écosystème du Groupe PSA au Maroc, une nouvelle illustration de l’excellence du « Made in Morocco » INFORPRESS INSP garante que a mortalidade infantil no período neonatal não é alarmante mas sim um desafio – INSP INFORPRESS Jorge Santos considera que o Tribunal de Justiça da CEDEAO é um instrumento privilegiado para proteger os cidadãos INFORPRESS Ministro do Turismo defende trabalho articulado entre Governo e privados para que cruzeiristas gastem mais no país ANP Mécanisme d’évacuation d’urgence des réfugiés : plus de 1300 évacués de la Libye au Niger réinstallés (HCR) AIB Les archivistes, les documentalistes et les bibliothécaires dénoncent les difficiles conditions de travail AIB Le président du Faso Roch Kaboré « ne semble pas comprendre que la réconciliation nationale est la seule voie de salut pour le Burkina Faso » (Yacouba Isaac) AIB Burkina : Le président Kaboré reçoit un rapport sur la libre circulation des personnes et des biens ACI CONGO: NÉCESSITE POUR LES ETATS D’HARMONISER LES POLITIQUES POUR FAIRE RÉGNER LA SÉCURITÉ ACI CONGO: CÉLÉBRATION DU 25EME ANNIVERSAIRE DU PARTENARIAT POUR LA CONSERVATION DU PARC NOUABALE-NDOKI

Loi de finances 2018 : un budget à forte teneur sociale


  12 Octobre      42        Economie (23980), Finance (3780),

   

Dakar, 11 oct 2017 (APS) – Le projet de loi de finances pour l’année 2018, arrêté à 3 709,10 milliards de francs CFA, met un accent particulier sur les secteurs sociaux auxquels seront consacrés plus de 1161 milliards de francs CFA, soit 42% du total des dépenses hors dette.

« Il s’agit en réalité d’un budget orienté vers les grandes priorités sociales, qui privilégie les dépenses ayant un impact significatif, direct et immédiat sur le quotidien des Sénégalais, dans l’objectif de l’amélioration continue de leur bien-être », relève le communiqué du Conseil des ministres.

Selon le document, « plus de 1161 milliards de francs CFA, soit 42% du total des dépenses hors dette, sont consacrés aux secteurs sociaux ».

Sur cette enveloppe, 40 milliards seront affectés aux bourses de sécurité familiale, 30 milliards à l’entreprenariat rapide des jeunes et des femmes, 38 milliards à la formation professionnelle et l’apprentissage.

De même, 27 milliards sont prévus pour les subventions aux intrants agricoles, 15 milliards pour le PUDC, 14,5 milliards pour les Domaines agricoles communautaires, et cela, « compte non tenu des secteurs de la santé et de l’éducation ».

ASG/ASB

Dans la même catégorie