GNA IGP commissions elevated Effutu Police Station AGP Guinée- Assemblée Nationale : Le ministre du Budget présente le projet de loi de finances 2021 GNA Western Region records 78 deaths through road crashes GNA CoST brings transparency, accountability into procurement GNA Former President Mahama pays courtesy call on Yaa Naa MAP El Guerguarat : Le Président ivoirien assure SM le Roi de la solidarité et du plein soutien de son pays aux initiatives du Souverain ACAP Clôture à Bangui des travaux de l’atelier des professionnels des médias contre les désinformations en période électorale ACAP Lancement de la campagne des 16 jours d’activisme AIP Côte d’Ivoire/Des femmes fières d’exercer le métier de pompiers civils AIP Côte d’Ivoire-AIP/ L’écrivain Camara Nangala exhorte les élèves à la lecture

L’OMS lance une stratégie pour accélérer l’élimination du cancer du col de l’utérus


  17 Novembre      7        Santé (8103),

   

Abidjan, 17 nov 2020 (AIP)- L’Organisation mondiale de la santé (OMS) à lancé, mardi 17 novembre 2020, une stratégie pour accélérer l’élimination du cancer du col de l’utérus, rapporte le site d’informations des nations unies (Onu.Info).

Cette stratégie définie en trois étapes à savoir la vaccination, le dépistage et le traitement en vue de réduire de plus de 40% les nouveaux cas de la maladie et de 5 millions les décès qui y sont liés d’ici 2050.

« L’élimination de tout cancer semblait autrefois un rêve impossible, mais nous disposons maintenant des outils rentables et fondés sur des données probantes pour faire de ce rêve une réalité », a déclaré le chef de l’OMS Dr Tedros.

Selon lui, le cancer du col de l’utérus est une maladie que l’on peut prévenir et guérir s’il est détecté à temps et traité de manière adéquate.

Il a indiqué que le cancer du col de l’utérus étant le quatrième cancer le plus fréquent chez les femmes dans le monde, si aucune mesure supplémentaire n’est prise, le nombre annuel de nouveaux cas de cancer du col de l’utérus devrait passer de 570.000 à 700.000 entre 2018 et 2030, tandis que le nombre annuel de décès devrait passer de 311.000 à 400.000, a-t-il souligné.

Au total, pays se sont pour la première fois engagés à éliminer ce type de cancer, suite à l’adoption d’une résolution lors de l’Assemblée mondiale de la santé de cette année, note-t-on.

Dans la même catégorie