NAN Nigeria v Tunisia: Nothing but pride at stake MAP Bulletin de l’écologie de l’Afrique MAP Bulletin quotidien d’informations économiques africaines MAP Revue de la presse quotidienne internationale africaine (RPQI-Afrique) NAN Nigeria Centre for Disease Control dismisses fake report on bovine tuberculosis in beef NAN SDGs: Nigerian consul, U.S. senator call for Diaspora engagement NAN Our flight operations have normalised – Dana Air ANP Le Chef de l’Etat accorde une audience à la Directrice Bureau Afrique du PNUD ANP Le Directeur Général du Groupe Ecobank reçu par le Chef de l’Etat LINA City Court’s Peabody Crushing Entertainment Blogger’s Right To Free Speech?

L’ONCF abrite le deuxième cycle africain de formation sur la maintenance de la voie ferrée


Rabat, 04 nov. 2015 (MAP) – Le centre de formation ferroviaire de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) à Rabat abrite, du 02 au 15 novembre, le deuxième cycle de formation sur la maintenance de la voie ferrée dispensée aux hauts responsables de plusieurs réseaux africains, annonce un communiqué de l’Office.

Cette formation qui s’inscrit dans le plan d’action de l’Union internationale des chemins de fer (UIC)-Région Afrique, intervient en réponse aux besoins exprimés par les réseaux ferrés africains et aux recommandations de l’étude relative à la revitalisation du rail en Afrique, « Destination 2040 », et qui a été présentée et portée par les ministres africains chargés des transports lors de la 3ème conférence organisée en avril 2014 en Guinée Equatoriale.

En effet, la plupart des réseaux africains subsahariens souffrent d’un retard en matière de réhabilitation de l’appareil de production. Selon l’étude précitée, ceci nécessite la modernisation de 81.000 km environ pour un coût de l’ordre de 24 milliards de dollars d’ici 2040, ainsi que la construction de 13.200 km de nouvelles lignes, rappelle le communiqué.

Pour offrir aux participants une formation de haut niveau, l’ONCF a mis à leur disposition un bouquet de techniques pédagogiques qui comprend des cours théoriques, des études de cas et des conférences autour de thématiques spécifiques animés par des experts UIC et ONCF, ainsi que l’organisation de visites de chantiers ciblés, précise la même source.

Selon des données rapportées par le communiqué, en cinq ans, 140 cheminots africains ont bénéficié de formations multidisciplinaires au sein du réseau ferré marocain, 60 hauts responsables ont effectué des visites d’information, en plus de l’organisation de un à deux séminaires ciblés autour de thématiques d’actualité pour les réseaux ferrés africains.

De telles initiatives s’inscrivent en droite ligne avec la politique tracée par SM le Roi Mohammed VI, en matière de renforcement de la coopération Sud-Sud et d’amélioration du positionnement et de la compétitivité du continent africain dans la scène internationale, conclut le communiqué.

NI—COM.
LC.

Dans la même catégorie