GNA HUAWEI introduces huge storage, stellar audio setup Y6s smartphone GNA NPP’s number one position is a step forward- Veep GNA ARB Apex Bank opens branch in Koforidua ANP Dr Abdallah Souleymane candidat investi par le parti ‘’Niger en Avant’’ candidat aux élections présidentielles 2020-2021. ANP Fin à Zinder de l’atelier de sensibilisation des Médias sur la participation politique des femmes ANGOP Covid-19: Angola regista 197 novas infecções GNA Eastern Regional NABCO trainees celebrate two years of working GNA I wish you die in prison-Judge to convict who defiled his two-year-old granddaughter GNA Cocoa Management System is an innovation for smooth implementation of Cocoa Farmers’ Pension Scheme -Veep AIP Côte d’Ivoire: COMMUNIQUE DU MINISTERE DE LA SANTE ET DE L’HYGIENE PUBLIQUE

L’Ong Carped invite les chefs du Gôh et Lôh-Djiboua à être des vecteurs de paix


  28 Septembre      5        Politique (12193),

   

Gagnoa, 28 sept 2020 (AIP)- L’Ong Challenge africain pour le renouveau des politiques économiques et de développement (Carped), en partenariat avec le Forum des souverains et leaders traditionnels d’Afrique, a organisé dimanche 27 septembre 2020 à Payopa (22 km de Gagnoa), une cérémonie de sensibilisation des chefs traditionnels du Gôh et du Lôh-Djoboua, au cours de laquelle, tous ont été invités à être des vecteurs de paix.

« Le pilier du dialogue, c’est la sagesse, parce que la force et la violence s’inclinent toujours devant l’intelligence, qui est le cœur de la sagesse », a déclaré le président du conseil d’administration du CARPED, capitaine Franck Erick Koné, qui a rappelé aux chefs qu’il ne faut pas attendre qu’il y ait une crise, pour venir se positionner en pompier.

Si le chef est un vecteur de paix, cela signifie que le rôle de celui-ci, est de faire passer des messages qui apaisent, de ramener chaque citoyen à la raison et de lancer un appel à le retenue. Les habitants de la Côte d’Ivoire constituent une seule et unique famille, au sein de laquelle il peut y avoir des dissensions, mais cela ne doit pas entrainer l’éclatement de cette famille, a-t-il insisté.

Réaffirmant son engagement à demeurer aux côtés du peuple de Côte d’Ivoire, capitaine Franck Koné a invité ce peuple à soutenir les institutions de la République, parce que dit-il, il faut prendre la peine de comprendre que les zones du monde qui sont entrées en crises, se sont mises en retard et n’arrivent pas toujours, à sortir véritablement de ces tensions.

« Il n’y a plus d’Etat dans ces pays, où il y a un recul  démocratique et sécuritaire et où parfois, tout est à refaire », a averti le président du CARPED. Faisant allusion à la future présidentielle et les violences physiques et verbales constatées sur le terrain, il pense qu’il faut éviter de laisser sombrer le pays, vu que si la crise survient, « c’est nous qui sommes au pays qui allons payer les frais ».

La paix et la cohésion sociale, seules garanties pour la stabilité de notre nation, était le thème de cette conférence, qui a vu la participation effective de sa majesté Tchiffi Zié Jean Gervais, secrétaire général permanent du Forum et chef du village de Payopa, aux côtés des 300 chefs de villages, de cantons et villages et de communautés.

Créée en 2004, le CARPED est une Ong qui œuvre pour la recherche de la paix et la cohésion sociale, promeut des actions citoyennes en matière de politique de développement, de souveraineté des Etats, du respect des institutions et sensibilise la jeunesse à l’entreprenariat.

Après Divo, Gagnoa est la seconde étape d’une caravane à travers la Côte d’Ivoire, afin de maintenir la paix et la cohésion sociale à la veille de la présidentielle d’octobre 2020.

(AIP)

Dans la même catégorie