MAP L’AMDIE organise une rencontre d’affaires de haut niveau à l’occasion de l’Africa CEO Forum de Kigali MAP La CGEM prend part à Kigali à l’Africa CEO Forum MAP Praia abrite le deuxième Forum sur la santé en Afrique GNA Minister warns directors against interference in award of road contracts NAN Dentist advises public to avoid high intake of refined carbohydrates NAN AFCON 2019: We dedicate qualification to God, Tanzanians — Coach Amuneke NAN AFCON U-23 Qualifier: Dream Team V11 victory excites fans MAP Sahara marocain : Sao Tomé-et-Principe continuera à se positionner au côté du Maroc dans sa défense de sa cause juste (ministre des Affaires étrangères) MAP La ministre nigérienne de l’Intégration africaine félicite le Maroc pour la réussite de la Conférence sur l’appui de l’UA au processus politique de l’ONU sur le différend autour du Sahara marocain MAP Cyclone Idai, le Mozambique compte ses victimes et prie pour éviter le pire

L’ONG Leading women of Africa préoccupée par l’autonomisation économique de la femme en RDC


  22 Septembre      40        Economie (22923), LeaderShip Feminin (411),

   

Kinshasa, 22 Septembre 2016 (ACP)- Mme Jocelyne Nkongolo de l’ONG « Leading women of Africa », s’est déclarée préoccupée par la question liée à l’autonomisation économique de la femme congolaise qui, selon elle, figure parmi les clés du développement durable des pays, dans un document remis jeudi à l’ACP.

Selon Mme Nkongolo, aspirer à une nouvelle ère en RDC, suppose qu’une génération des femmes congolaises soit émancipée pour affronter les défis économiques à l’horizon 2020. Elle a fait savoir que cela passe par l’échange des opportunités économiques entre les femmes congolaises et celles d’autres africains.

Cette approche, a-t-elle indiqué dans ce document, permettra entre autres, de développer un réseau solide et structuré des femmes, de créer des opportunités d’affaires et d’investissements pour les femmes Congolaises et d’accélérer le processus de création des petites et moyennes entreprises où les femmes seraient propriétaires.

Elle a précisé que des programmes de renforcement des capacités et de formation des femmes, seront organisés en collaboration avec le gouvernement, les organisations non gouvernementales, tant nationales qu’internationales et le secteur privé.

Pour parvenir à cet objectif, Mme Nkongolo a préconisé la création d’un fonds d’assistance financière au bénéfice des femmes entrepreneurs congolaises. L’ONG Leading women of Africa est née dans le but de participer à la réalisation de cet objectif et de promouvoir l’autonomisation économique de la femme congolaise en la faisant participer activement à la vie économique sur le territoire national.

Mme Nkongolo a plaidé auprès des partenaires techniques et financiers (PTF) et des partenaires au développement (PD) pour la participation active de la femme à la réalisation des objectifs du millénaire pour le développement (OMD). ACP/FNG/Kayu/JGD

Dans la même catégorie