AIP Côte d’Ivoire-AIP/ COVID-19: Cent quarante-quatre nouveaux cas enregistrés lundi APS MACKY SALL PROMET UNE RÉORIENTATION DES ALLOCATIONS BUDGÉTAIRES EN FAVEUR DE L’EMPLOI APS LE CHEF DE L’ETAT ANNONCE L’ALLÈGEMENT DU COUVRE-FEU À DAKAR ET À THIÈS APS L’ÉDITION 2021 DE LA CAN U17 ANNULÉE (MÉDIAS) APS DES FEMMES LEADERS POLITIQUES ET DE LA SOCIÉTÉ CIVILE POUR UN DIALOGUE CONSTRUCTIF APS HIÈS REÇOIT SA DEUXIÈME DOTATION DE VACCINS ANTI-COVID GNA COVID-19 Vaccination: GHS vaccinates 300,000 people within a week ANGOP COVID-19: ANGOLA DETECTA VARIANTES SUL-AFRICANA E INGLESA ANP Diffa : Forte mobilisation des femmes à la célébration de la journée du 8 mars dans la ville ANP Présidentielle au Niger : Mahamane Ousmane dépose un recours devant la Cour Constitutionnelle

L’ONG Pékan entend œuvrer à la moralisation de la vie publique dans le Hambol


  20 Janvier      44        Société (29567),

   

Niakara, 20 jan 2021 (AIP)- L’ONG Pékan, organisation caritative à but non lucratif opérant dans le Hambol, entend faire de la moralisation de la vie publique l’un des points d’orgue de son programme d’action au titre de l’année 2021, a appris l’AIP, auprès du responsable de ladite Organisation non gouvernementale (ONG).

Selon le responsable de l’ONG Pékan basée à Katiola, Gervais Touré, la durabilité et la préservation des infrastructures routières et équipements mis à la disposition des populations et des usagers de la route par le Gouvernement ivoirien, « passent nécessairement par le civisme et l’implication de chaque citoyen ».

« L’État Ivoirien a consenti d’énormes sacrifices pour la réalisation ou la réfection de nos routes et voies urbaines avec parfois des feux tricolores, des caniveaux et autres équipements. Il nous appartient désormais de veiller à la sauvegarde de ces importants ouvrages », a martelé M. Touré, samedi 16 janvier 2021, au cours d’un atelier de formation, d’éducation et de sensibilisation au respect de la signalisation routière et à la sécurité, à Niakara.

Pour le responsable de l’ONG Pékan, les stationnements anarchiques, l’occupation des emprises des voies urbaines, le dépannage de véhicules en pleine chaussée et le feu sur les voies concourent à la dégradation des infrastructures routières en Côte d’Ivoire en général, et particulièrement dans la région du Hambol.

« Chacun doit urgemment se sentir concerné et interpellé car ni l’État, ni toute autre personne ne viendra le faire pour nous, à notre place », a-t-il insisté.

La moralisation de la vie publique dans les localités de la région du Hambol demeure au centre du programme d’activités de l’ONG Pékan au titre de l’année 2021 et bien au-delà.

 » Il s’agit de la lutte contre la corruption, la fin des actes inciviques et illégaux tels que le port d’armes à feu, les mineurs à motos, l’absence de documentation et de permis de conduire pour les motocyclistes et bien d’autres tares », a soutenu le responsable de l’ONG.

Cet atelier de formation axé sur  » la prévention et la sécurité routière « , a été initié par la cellule civilo-militaire du département et animé par l’ONG Pékan.

(AIP)

Dans la même catégorie