AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Africa Santé Expo 2021, du 20 au 21 mai à Abidjan AIP Point de la situation de la COVID-19 au 21/01/2021 AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Signature d’un partenariat entre le centre Jubilée de Korhogo et un organisme allemand pour la prise en charge des malades mentaux AIP Côte d’Ivoire-AIP/ La mine d’or d’Ity mène plusieurs actions au bénéfice des populations de Zouan-Hounien APS LIGUE 1 : TEUNGUETH FC ET JARAAF, LES FAVORIS AU TITRE, SELON BADARA SARR MAP Bénin : 56 millions $ de l’UE pour la riposte anti-covid-19 MAP Gabon : Campagne nationale de sensibilisation sur les effets néfastes du tabagisme MAP Côte d’Ivoire : Retard de livraison des vaccins Pfizer GNA COVID-19: Seven new cases recorded in 24 hours in Hohoe GNA Senior Staff of Ghanaian Universities begin indefinite strike

L’Ong SOS Jeunesse récompense 150 élèves de la sous-préfecture de Sérihio (Gagnoa)


  16 Décembre      15        Société (27561),

   

Gagnoa, 16 dec 2020 (AIP)- L’Ong SOS Jeunesse a récompensé 150 écoliers et élèves les plus méritants de la sous-préfecture de Sérihio (à une cinquantaine de km de Gagnoa), mardi 15 décembre, en présence des autorités administratives de la localité.

« Les kits scolaires maintenant, comme cadeaux de Noël », a indiqué le président de l’Ong SOS Jeunesse, Koré Mahi Gui Paulin, fils de la sous-préfecture. Il s’agit d’encourager les meilleurs écoliers des sept villages et deux campements de la sous-préfecture ainsi que les élèves des deux collèges de la ville de Sérihio.

Cette action s’inscrit dans le cadre du projet ‘Education Pour Tous’ initié par l’Ong, afin d’encourager les enfants à avoir l’amour de l’école, a expliqué le président Koré. Selon lui, l’éducation est la clef qui ouvre toutes les portes de la réussite socioprofessionnelle et sa structure se doit d’apporter sa contribution à l’épanouissement des plus jeunes.

L’objectif est de promouvoir l’émergence d’une nouvelle classe de « leaders », tous fils et filles des sept villages de la sous-préfecture de Sérihio, appelés ainsi à aider leurs communautés respectives.

L’inspecteur de l’enseignement primaire, Méité Bengaly, représentant le sous-préfet de Sérihio ainsi que la principale du collège moderne, Allangba Léontine Kouadio, représentant la directrice régionale de l’éducation nationale (Dren) de Gagnoa, ont salué cette initiative qui disent-ils, soutient l’action du gouvernement.

L’Ong SOS Jeunesse a été fondée en avril 2018 et a son siège à Sérihio. Elle a déjà mis en place un fonds de développement et de solidarité jeunes, d’un capital initial d’un million, qui a déjà permis de financer une dizaine de petits projets d’acteurs de développement, tous fils de la sous-préfecture.

Dans la même catégorie