AIP Plus de 1700 hommes déployés dans le Bounkani pour la sécurisation des législatives AIP Législatives 2021: le sous préfet de Dimbokro satisfait du démarrage du vote AIP Législatives 2021: Les opérations de vote ont débuté dans le calme à Bouaké AIP Législatives 2021 : Le scrutin reporté dans la circonscription Niakara-Tortiya-Arikokaha suite au décès d’une candidate suppléante AIP Législatives 2021: Le vote se déroule bien à Tanda AIP Venance Konan exhorte à un scrutin apaisé à Daoukro AIP Les autorités satisfaites du calme à l’ouverture des bureaux de vote à Korhogo AIP Législatives 2021: Ouverture des bureaux de vote dans le calme à Sikensi AIP Législatives 2021: Le WANEP sensibilise les femmes et les jeunes sur des élections apaisées à Lakota AIP Législatives 2021 : les Ivoiriens renouvellent leur parlement ce samedi

L’ONG WEL fait don de vivres et non vivres au centre d’observation des mineurs de Bouaké


  14 Février      7        Société (29519),

   

Bouaké, 14 fév 2021 (AIP)- L’organisation non gouvernementale Women Entrepreneurs and Leaders (ONG WEL) a fait don samedi 13 fév 2021 d’un important lot de vivres et non vivres au centre d’observation des mineurs de Bouaké (COMB).

Ce don, d’une valeur estimée à 2,5 millions FCFA, est composé de matelas, de sacs de riz, de cartons d’huile de table, de cartons de savons, de cartons de pâtes alimentaires, de packs de sucrerie, de cartons de biscuits, de cartons de chocolats, de packs d’eau, de vêtements, de cuvettes de WC, de pots de peinture et de sceaux plastiques.

Selon la présidente de l’ONG donatrice, Sandrine Kouadio, ce geste vise à soulager un tant soit peu les jeunes pensionnaires du centre d’observation des mineurs de Bouaké. Elle a précisé qu’il était prévu initialement pour la Noël, mais certaines circonstances indépendantes de leur volonté les en ont empêchées.

La première responsable du COMB, Léa Kouassi, a exprimé la joie des pensionnaires et de l’ensemble du personnel de ce centre de rééducation des mineurs infracteurs face à ce « geste d’amour » de l’ONG WEL. Elle a en exprimant sa gratitude aux dirigeants de cette organisation non gouvernementale qui œuvre dans le domaine du sociale.

« Nous sommes très heureux de recevoir ce don de l’ONG WEL. C’est un geste d’amour que nous apprécions énormément surtout à la veille de la St-Valentin parce qu’il faut beaucoup d’amour dans les familles pour éviter de pareilles situations aux enfants », a indiqué Mme Kouassi.

Cette dernière a exhorté tout le monde à imiter le geste des responsables de l’ONG WEL. « La prise en charge des enfants mineurs infracteurs doit être l’affaire de tous. Ces enfants constituent à la fois un danger pour eux-mêmes et pour la société. Nous avons donc intérêt à conjuguer nos efforts pour éradiquer ce fléau », a-t-elle exhorté.

Créée en 2009, l’ONG WEL a pour objectif de créer « un monde où les femmes sont à l’abri de la pauvreté et de toute forme de discrimination ». Elle intervient dans les domaines du genre et de l’autonomisation de la femme, l’éducation de la jeune fille, la santé et le VI, les TIC et l’environnement.

Dans la même catégorie