GNA P’Bay’s ‘Steppa’ single sparks viral dance challenge GNA GFA to investigate bribery allegations involving RTU and Nkoranza Warrior AIP Côte d’Ivoire – AIP/ Un nouveau bâtiment de trois salles de classe à l’EPP Sandalla AIP Côte d’Ivoire-AIP/Inter/Foot-transfert : deux ivoiriens rejoignent le club du TP Mazembé AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Urbanisme: cinq quartiers précaires d’Abidjan bientôt déguerpis (Ministre) AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un manuel de procédures validé pour le projet « Conservation de la biodiversité à Taï-Grebo-Sapo » NAN Troops overrun terrorists’ enclaves, eliminate scores in Borno, Yobe GNA Three men die after drinking suspected poisoned apketeshie GNA Oti NPP applauds Akufo-Addo on Regional Minister-Designate nomination GNA Chief commends International Needs for helping the rural poor

L’ONU et ses partenaires condamnent la recrudescence des violences en République Centrafricaine


  21 Décembre      19        Politique (14407),

   

Nations-Unies (New York), 21/12/2020 (MAP) – L’organisation des Nations-Unies et des Etats et institutions internationales partenaires de la République centrafricaine (RCA) ont fermement condamné la recrudescence des violences dans plusieurs localités de ce pays d’Afrique centrale où des élections générales sont prévues le 27 décembre.

Dans un communiqué commun, les membres du G5+, qui regroupe l’ONU, les Etats-Unis, la France, la Russie, l’Union africaine (UA), la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), l’Union européenne (UE) et la Banque mondiale, ont déploré toutes les victimes de ces violences, qui affectent particulièrement la population civile centrafricaine.

« Le G5+ demande l’arrêt immédiat et sans condition des offensives coordonnées en cours par des bandes armées et met en garde les auteurs de ces actes qui entravent sérieusement le déroulement normal du processus électoral, rappelant que leur responsabilité individuelle est engagée », selon le communiqué.

Pour le G5+, les élections centrafricaines doivent se tenir comme prévu le 27 décembre « dans le respect des délais constitutionnels ». Ses membres condamnent toutes les manœuvres et tentatives d’engager la RCA vers une nouvelle transition politique en violation de la constitution du pays.

Ils réaffirment que le seul moyen légitime d’accéder au pouvoir passe par les urnes et que « les élections crédibles et pacifiques sont la seule solution à l’instabilité ».

Le G5+ a également fermement condamné les agissements de certains groupes armés signataires de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR-RCA), en violation des leurs engagements, ce qui les exposent à des sanctions au titre de l’article 35 de l’Accord.

Le G5+ condamne également toute collusion entre acteurs politiques et groupes armés visant à semer le désordre et la panique au sein de la population pour l’empêcher d’exercer son droit souverain de vote.

La République Centrafricaine s’apprête à organiser le premier tour des élections présidentielle et législatives dimanche prochain. Selon l’ONU, la Mission des Nations-Unies en République centrafricaine (MINUSCA) a mobilisé sa force contre les violences et perturbation du processus électorale.

Dans la même catégorie