ANP Niamey: Le Président de l’Assemblée nationale au chevet des victimes des manifestations de Téra ANP La République de Corée fait don de 5 véhicules, d’une valeur de 100 millions de CFA, au Niger AGP Boké-Société: Le Mérite international de la jeunesse lance le Projet-Filles, citoyennes leaders des Communautés à Tanènè AGP Guinée/Économie : Ouverture de l’atelier de restitution et de validation du PNSE des ODD AGP Mariama Sy Diallo, présidente du comité de normalisation AGP 1er Décembre, Journée Mondiale de lutte contre le SIDA INFORPRESS Covid-19/Fogo: Delegacia de Saúde estima vacinar 90% da população com duas doses até final do ano – delegada INFORPRESS Governo vai transformar a Direcção Geral do Trabalho em autoridade com maior autonomia INFORPRESS Porto Novo: Posto do Turismo enaltece “boa dinâmica” na retoma do turismo  INFORPRESS Presidente da República diz apreciar “crescimento, desenvolvimento e modernização rápida” da ilha do Sal 

L’ONUDC remet des kits sanitaires aux structures de lutte contre la traite des personnes


  23 Juin      19        Santé (12199),

   

Abidjan, 23 juin 2020 (AIP) – L’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) a remis mardi à Abidjan plusieurs kits sanitaires au ministère de la Solidarité, de la Cohésion Sociale et de la Lutte contre la pauvreté pour les structures intervenant dans la lutte contre la traite des personnes en Côte d’Ivoire.

Ce don est composé de quatre thermomètres électroniques à infrarouge, 10.500 masques chirurgicaux, 500 gels hydro alcooliques, 400 savons liquides, 4.000 gants, sept cartons de savon pain, 200 mouchoirs papiers, 750 sachets poubelles et 60 seaux de lavage main avec robinet pour un montant de 10.000 dollars, (soit de 5 millions F CFA), selon le coordonnateur du projet ONUDC, Yao Seny Roger.

Les structures bénéficiaires sont le secrétariat exécutif du Comité national de lutte contre la traite des personnes (CNLTP), l’Unité de lutte contre la criminalité transnationale organisée (UCT), la Sous-direction de lutte contre le travail des enfants et de la délinquance juvénile (SDLTEDJ), la brigade mondaine de la préfecture de police d’Abidjan, la direction des affaires civiles et pénale (DACP) du ministère de la justice, l’ONG cavoequiva et l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire (AFJCI).

Remettant ces instruments barrières au nom de l’ONUDC, le coordonnateur du projet Yao Seny Roger a précisé que cet appui vise à doter les acteurs nationaux engagés dans la lutte contre la traite des personnes d’équipements, de produits de protection et de prévention contre la COVID 19 et de contribuer à la continuité des activités dans un climat plus sécurisé et protecteur des acteurs nationaux.

Il a relevé que sa structure vient en aide à ces personnes plus exposées au virus, moins bien équipées pour le prévenir et ont moins accès aux soins de santé pour assurer leur rétablissement.

(AIP)

bsp/kam

Dans la même catégorie