AGP Mamou- Page Noire : Le Directeur Régional de la Santé de Mamou n’est plus ! AGP Mamou-Media: Formation de 13 points focaux de l’AGP AGP N’Zérékoré/COVID-19 : L’USAID lance un projet de sensibilisation contre le coronavirus dans la région AGP Guinée/Société : Visite de la ministre Hawa Béavogui dans les centres informatiques des CAF AGP Mamou-Election: 473 personnes radiées lors de l’enrôlement exceptionnel (CEPI) ANP Pluies diluviennes à Maradi : 4728 maisons effondrées, 12 décès et 45 blessés dans la région ANP Le Niger se dote d’un Fonds National d’Appui aux PME et PMI (FONAP). ANP Niger : Renouvellement de la prorogation des mandats des conseils municipaux ANP Niger : Le gouvernement proclame l’état d’urgence dans les Départements de Balleyara et de Kollo (Région de Tillabéri). AIP Côte d’Ivoire: L’ANP invite les journalistes à avoir un esprit critique dans le traitement des faits (communiqué)

L’OOAS encourage les gouvernements à atténuer l’impact de la pandémie sur les populations vulnérables


  10 Juillet      6        Société (21708),

   

Abidjan, 10 juil 2020 (AIP)- L’Organisation Ouest Africaine de la Santé (OOAS), institution en charge des questions de santé de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) encourage les gouvernements à poursuivre les interventions visant à atténuer l’impact de la pandémie sur les populations vulnérables.

S’exprimant, jeudi, à l’occasion de la célébration du 33 anniversaires de l’institution, le directeur général de l’OOAS, Stanley Okolo a également invité les gouvernements à préserver la fourniture des services de santé essentiels, en particulier en faveur des femmes, des enfants, des personnes âgées et des populations marginalisées, et à récompenser les services dévoués et altruistes de tous les agents de santé qui sont en première ligne dans la lutte contre cette pandémie.

M. Okolo a rassuré que L’OOAS continuera à œuvrer de concert avec les ministres et les experts nationaux de tous les États membres de la CEDEAO, le Centre africain de contrôle des maladies, le Bureau régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour l’Afrique et tous les partenaires afin de poursuivre les efforts de collaboration dans la région.

« Il nous reste encore beaucoup à faire, cependant, j’ai la ferme conviction que l’OOAS, en tant qu’institution de la CEDEAO en charge des questions de santé continuera à servir la région de manière honorable dans notre marche pour passer d’une Communauté des États à une Communauté des peuples », a-t-il promis.

Depuis la déclaration de l’infection à Covid-19 comme une urgence de santé publique de portée internationale, l’OOAS a œuvré sans relâche pour appuyer la région et assurer la protection des populations, en coordonnant la communication et la collaboration, d’une part et entre les États membres et d’autre part, entre la région et ses partenaires, tout en appuyant les États membres de façon individuelle.

Afin d’aider à aplatir la courbe de la pandémie, l’institution a également fourni des équipements médicaux essentiels, notamment des kits de tests de diagnostic,  organiser des formations en ligne pour renforcer les capacités des agents, des conseils de santé publique et financer activités ciblées et spécifiques.

(AIP)

Dans la même catégorie