MAP Sahara marocain: le SG de l’ONU réaffirme la centralité du processus politique onusien APS COVID-19 : DEUX DÉCÈS ET 163 NOUVELLES INFECTIONS ANP Tahoua : L’INS sensibilise les opérateurs économiques de la région sur le recensement général des entreprises (ReGEN 2022) AIP Un opérateur minier fait don d’un bâtiment de trois classes à l’EPP Yao-Amoinkro AIP 2,6 milliards de personnes affectées à travers le monde par des repas cuits aux combustibles polluants (OMS) APS DANS LA RÉGION DE DIOURBEL, 189 LISTES PRENNENT PART AUX ÉLECTIONS LOCALES APS A KAOLACK, L’ADMINISTRATION EST FIN PRÊTE POUR L’ORGANISATION DU VOTE (GOUVERNEUR) APS A FOUNDIOUGNE, 71 % DES CARTES D’ÉLECTEUR ONT ÉTÉ DISTRIBUÉES (PRÉFET) APS MBOUR : 329.513 ÉLECTEURS INSCRITS APS TAMBACOUNDA : 264.759 ÉLECTEURS ATTENDUS AUX URNES

L’ouverture d’une école doit être la livraison d’un « package » (EGENA District des Lacs)


  2 Décembre      20        Education (6200),

   

Dimbokro, 2 déc 2021 (AIP) – L’ouverture d’une école doit être la livraison d’un « package » comprenant des salles de classes plus bureau du directeur, des logements de maitres, des latrines et des clôtures, ont fortement recommandé les Etats généraux de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (EGENA) dans le district des Lacs, initiés du 29 novembre au 1er décembre 2021, à Dimbokro, par le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA).

La prise en compte de cette recommandation permettra au MENA de mettre les enseignants dans des conditions idoines de vie et de travail qui vont restaurer leur dignité perdue, a insisté la ministre-gouverneure du district des Lacs, Raymonde Goudou Coffie à la clôture de ces assises, mercredi 1er décembre 2021 à Dimbokro. Elle a salué les consultations en district sur les EGENA, estimant que cette démarche permet l’implication de toutes les couches sociales à la dynamisation de l’école

Une école ivoirienne dont l’enseignement est affecté par des crises depuis 1990 à cause de la vétusté des infrastructures et équipements, à l’insuffisance de l’effectif des enseignants, mais également à la formation jugée inadaptée au marché de l’emploi.

Elle a assuré les séminaristes de la volonté du gouvernement à travers le MENA de trouver des solutions consensuelles et pérennes aux vrais problèmes de l’institution éducative en vue d’un nouveau pacte social « pour une école de qualité et de mérite dans la transparence et l’équité ».

Mme Coffie s’est félicitée de la qualité du rapport de synthèse des travaux lu par la directrice régionale de la Fonction publique et de la modernisation de l’administration du N’zi, Blei Sika Hortense. Elle a souligné l’implication effective des autorités préfectorales des régions de l’Iffou, du Bélier et du N’zi dans ces consultations qui, selon elle, montrent leur volonté de servir partout et à tout instant avec loyauté, la République.

Dans la même catégorie


Article

  22 Janvier     18

Article

  22 Janvier     19

Article

  21 Janvier     9

Article

  21 Janvier     8