LINA Commerce Ministry Shuts Down Mukesh Shopping Centre Over ‘Poor Goods’ LINA Public Private Partnership Key To Liberia’s Road Upgrade LINA Pres. Weah To Dedicate Capitol Building Annex In July MAP L’accélération de l’industrialisation de l’Afrique est tributaire d’une coopération technologique (KOAFEC) INFORPRESS São Vicente: Presidente do PTS diz que vai libertar Cabo Verde do ciclo vicioso de dependência externa GNA 150 golfers to compete for Celebrity Captain’s Prize GNA Multi-purpose Youth Centres – a tool for curbing social vices and empowering youth GNA Six players turn up for Black Stars first training session INFORPRESS IPC quer apostar na valorização da cultura patrimonial no ensino

L’UE adopte un nouveau système d’entrée/sortie de l’espace Schengen


Rabat, 20/11/2017 (MAP), Le Conseil de l’Union européenne a adopté lundi le règlement relatif au nouveau système de contrôle des entrées et des sorties des frontières extérieures de l’espace Schengen, ainsi que le règlement modifiant le code frontières y afférent.

Conçu pour accélérer et renforcer les contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne (UE), ce système enregistrera les données relatives aux entrées et aux sorties ou aux refus d’entrée des ressortissants de pays tiers franchissant les frontières extérieures de l’espace Schengen, précise un communiqué du conseil.

Il devrait contribuer à réduire les temps d’attente lors des vérifications aux frontières et améliorer la qualité de ces vérifications en calculant automatiquement la durée de séjour autorisée de chaque voyageur.

Le nouveau système vise également à garantir l’identification systématique et fiable des personnes ayant dépassé la durée du séjour autorisé et à renforcer la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme en permettant aux autorités répressives d’avoir accès aux historiques des déplacements, ajoute la même source.

« Un contrôle strict de nos frontières extérieures est essentiel au bon fonctionnement de l’espace Schengen. Le système d’entrée/de sortie contribuera à améliorer les contrôles aux frontières extérieures, à mieux identifier les personnes ayant dépassé la durée du séjour autorisé et à renforcer la lutte contre le terrorisme », commente Andres Anvelt, ministre estonien de l’intérieur, cité dans le communiqué.

Dans la même catégorie