AIP Côte d’Ivoire/ Le déficit d’enseignants qualifiés pourrait s’accentuer dans la DRENT-FP d’Aboisso (chef de l’Antenne pédagogique ) AIP Le préfet de région, préfet du département de Bouaflé, Beudjé Djoman Mathias ANG « Vazadouro de lixo de Antula ameaça saúde dos populares locais », afirma responsável de saneamento da CMB ANG « Sucessivos governos ignoram estratégias da defesa militar do país », diz o CEMFA ANG Partidos políticos defendem observância das leis que regulam processo eleitoral ANP Niger : La prévalence du diabète de 4,3% est une des plus élevées de la sous-région (Ministre) MAP Kenya: Huit armes à feu, des relevés bancaires et des appareils électroniques saisis aux bureaux et domicile du gouverneur de Migori ABP Les quotidiens à fond sur l’exécution du budget de l’Etat gestion 2019 ANP Le pétrole a procuré des recettes cumulées de plus 650 milliards de FCFA et créé 7000 emplois au Niger ABP Bénin: Les autorités judiciaires en conclave à Djougou pour maîtriser le phénomène de criminalité dans la Donga

L’UE adopte un nouveau système d’entrée/sortie de l’espace Schengen


Rabat, 20/11/2017 (MAP), Le Conseil de l’Union européenne a adopté lundi le règlement relatif au nouveau système de contrôle des entrées et des sorties des frontières extérieures de l’espace Schengen, ainsi que le règlement modifiant le code frontières y afférent.

Conçu pour accélérer et renforcer les contrôles aux frontières extérieures de l’Union européenne (UE), ce système enregistrera les données relatives aux entrées et aux sorties ou aux refus d’entrée des ressortissants de pays tiers franchissant les frontières extérieures de l’espace Schengen, précise un communiqué du conseil.

Il devrait contribuer à réduire les temps d’attente lors des vérifications aux frontières et améliorer la qualité de ces vérifications en calculant automatiquement la durée de séjour autorisée de chaque voyageur.

Le nouveau système vise également à garantir l’identification systématique et fiable des personnes ayant dépassé la durée du séjour autorisé et à renforcer la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme en permettant aux autorités répressives d’avoir accès aux historiques des déplacements, ajoute la même source.

« Un contrôle strict de nos frontières extérieures est essentiel au bon fonctionnement de l’espace Schengen. Le système d’entrée/de sortie contribuera à améliorer les contrôles aux frontières extérieures, à mieux identifier les personnes ayant dépassé la durée du séjour autorisé et à renforcer la lutte contre le terrorisme », commente Andres Anvelt, ministre estonien de l’intérieur, cité dans le communiqué.

Dans la même catégorie