NAN NDLEA arrests 178 drug offenders, secures 29 convictions in Sokoto APS Un partenariat public-privé préconisé au bénéfice de la santé en Afrique APS Ségolène Royal :  »L’Afrique doit valoriser son potentiel technologique » AIP Côte d’Ivoire: La mairie d’Adiaké menace de retirer 85 lots à des acquéreurs AIP Côte d’Ivoire/ Environ 2500 du Béré attendus au congrès constitutif du RHDP AIP Côte d’Ivoire/ Vers la mise en place de points focaux pour le développement de la région du Gbêkê AIP Côte d’Ivoire: L’illettrisme à la base de la vente de produits périmés dans le Worodougou et le Béré (DR Commerce Séguéla) AIP Côte d’Ivoire: L’amélioration des conditions de vie de la femme au centre d’une consultation à Oumé NAN Nigeria to access $100m Indian loan to develop nationwide broadband connectivity APS Des activistes prônent des  »réformes institutionnelles indispensables pour renforcer les normes démocratiques »

L’UE lance des projets de 88 millions d’euros en faveur de l’Afrique de l’Ouest


Rabat, 15 juin 2017 -(MAP)- L’Union européenne va lancer quatre projets, d’un montant total de 88 millions d’euros, destinés au renforcement de la sécurité et de la résilience en Afrique de l’Ouest, a annoncé jeudi la Commission européenne.

Ces programmes sont destinés à apporter des réponses aux problématiques régionales en matière de sécurité, de développement économique, d’investissements dans les infrastructures – tout en contribuant à la résilience de cette région et de sa population, précise la CE.

‘’Ces nouveaux programmes sont cruciaux dans la conjoncture actuelle. Ils soutiendront les efforts déjà entrepris par nos partenaires pour renforcer la sécurité et soutenir le développement économique de la région’’, a déclaré Neven Mimica, Commissaire pour la coopération internationale et le développement, qui a signé ces nouveaux projets avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).

Il s’agit tout d’abord d’un projet de soutien au système d’information policière de l’Afrique de l’Ouest ‘’WAPIS’’, qui sera renforcé avec un appui complémentaire de 25 millions d’euros. Le but est d’établir un échange plus efficace d’informations entre les organismes chargés de les exploiter ainsi que de soutenir une meilleure coordination entre l’ensemble de ces acteurs.

Toujours dans le domaine de la sécurité, un programme de lutte contre la pêche illicite ‘’PESCAO’’ sera soutenu avec un financement européen de 15 millions d’euros. Le projet vise à renforcer les capacités des différents pays et organismes régionaux concernés pour se coordonner plus efficacement.

Ensuite, l’Union européenne veut contribuer à la bonne gouvernance économique en Afrique de l’Ouest à travers le projet AFRITAC (10 million d’euros). Ce projet a pour objectif de continuer à soutenir l’harmonisation des finances publiques, la coopération régionale en matière de supervision bancaire, et l’amélioration d’une meilleure gestion des cadres de gestion de la dette au niveau national.

Enfin, un programme régional d’appui à la gouvernance dans le secteur des transports d’un montant de 38 million d’euros sera mis en œuvre. Il devra contribuer à l’amélioration de la fluidité des transports, à la réduction des gaz à effet de serre, à la lutte contre le changement climatique, ainsi qu’à accompagner les investissements rendus possibles par le mixage prêts-dons.

Ces projets ont été signés à l’occasion de la 4ème réunion du Comité d’Orientation Stratégique du Programme régional Indicatif du 11ème Fonds européen de développement (FED) pour l’Afrique de l’Ouest, organisée par l’Union européenne, la CEDEAO et l’UEMOA. Ce dernier est doté d’une enveloppe de 1,150 milliards d’euros pour la période 2014-2020.

Auteur
MORAD KHANCHOULI

Dans la même catégorie