APS L’ASSU OFFRE DES CONSULTATIONS MÉDICALES GRATUITES POUR LANCER SES ACTIVITÉS ANP Niamey : Lancement des initiatives de la BIT sur les sciences et la finance islamique ANP Bientôt un complexe commercial de l’université islamique à Niamey MAP Nigeria: six soldats tués dans une attaque de Boko Haram APS LE PM LANCE LES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D’INFRASTRUCTURES ROUTIÈRES DANS LE SALOUM AIP Côte d’Ivoire: Des résultats probants enregistrés à la caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) AIP Côte d’Ivoire: Un homme se suicide pour protester contre la conversion de sa femme au christianisme AIP Côte d’Ivoire: Les musulmans de Tiassalé invités à taire leurs querelles MAP La 2ème édition des rencontres africaines d’intelligence économique à Dakhla en juin prochain MAP Burundi: une famille de six personnes décimée par des pluies diluviennes

L’UEMOA instaure un nouveau dispositif pour assurer la coordination avec les juridictions


  21 Septembre      40        Economie (21998), Finance (3698), Leadership Africain (791),

   

Dakar, 21 sept 2016 -(APS) – Le nouveau dispositif prudentiel, applicable aux établissements de crédit de l’UEMOA à compter du 1er janvier 2018, devrait permettre à la commission bancaire d’assurer une coordination plus efficace avec les autres juridictions qui les contrôlent, a indiqué mardi, le gouverneur de la BCEAO, Tiémoko Meyliet Koné.

 »Ce dispositif devrait permettre à la Commission bancaire de l’UEMOA, non seulement d’avoir une vision globale des risques portés par ces groupes mais aussi d’assurer une coordination et une coopération plus efficace avec les autres juridictions qui les contrôlent », a-t-il dit.

Le gouverneur de la BCEAO s’exprimait à l’ouverture d’un séminaire de sensibilisation sur la réforme transposant les règles de Bale II et Bale III dans l’UMOA (Union économique et monétaire ouest afrcaine).

Il est organisé à l’intention de l’ensemble des directeurs généraux des maisons-mères des Groupes bancaires et des établissements de crédit présents dans la zone.

Tiémoko Meyliet Koné a soutenu que l’installation dans l’espace UEMOA, d’un nombre croissant de groupes bancaires transfrontaliers a  »rendu urgent et nécessaire » la mise en place d’un dispositif de supervision sur une base consolidée.

 »(…) L’objectif recherché est de renforcer la solidité et la résilience du système bancaire de l’UEMOA, à travers un mécanisme favorisant une meilleure gestion et une maîtrise accrue des risques qu’ils encourent », a expliqué M. Koné.

Abordant la question liée au rôle attendu de la profession bancaire, le patron de la BCEAO invite les gouverneurs et responsables de banques à relever le défi de la formation et la mobilisation des ressources humaines afin qu’ils s’approprient le nouveau dispositif et les modes de comportement qu’il appelle.

Il a également cité le défi de la mise en conformité des politiques et procédures internes aux nouvelles exigences réglementaires et la mise à niveau des systèmes d’information en vue de la production de données comptables et financières fiables et qualité.

SDI/OID

Dans la même catégorie