AIP Côte d’Ivoire/AIP/Inter/ Covid-19: De nouvelles dates pour les JO 2020 fixées cette semaine AIP Côte d’Ivoire-AIP/ Un opérateur de téléphonie apporte son soutien aux chrétiens catholiques AIP Côte d’Ivoire-AIP/La croix rouge de Bouna entreprend une sensibilisation de proximité sur le Covid-19 ANP Niger : Fin de la grève des enseignants-chercheurs des universités publiques GNA Minister urges residents to comply with lockdown directives GNA COVID-19: UBA Ghana supports COVID-19 fight with 350,000 dollars GNA COVID-19: Advans Ghana announces grace period for loan clients GNA Restrictions on movements to contain Covid-19 take effect GNA Eight Nigeriens; two Burkinabes in quarantine test positive to new coronavirus APS COVID-19 : DEUX CAS GRAVES SIGNALÉS PAR LES AUTORITÉS SANITAIRES

L’UEMOA salue les progrès significatifs réalisés par la Côte d’Ivoire en matière de réformes


  1 Février      22        Economie (8113), Finance (426), Photos (3857),

   

Abidjan, 1er fév (AIP)-Le président de la commission de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), Abdallah Bouréima, a salué, jeudi à Abidjan, les progrès significatifs acquis en matière de réformes, de politiques, de programmes et de projets communautaires consignés dans la 4ème revue annuelle de l’organisation régionale.

Il est ressorti, dans une évaluation effectuée en 2018, que la Côte d’Ivoire affiche un taux de 69% de mise en œuvre de réformes contre 65% en 2017, selon le président de la commission de l’UEMOA.

« Aujourd’hui, la Revue en est à sa quatrième édition et des progrès significatifs ont été acquis en termes de consolidation et de modernisation de l’exercice d’évaluation des réformes, politiques, programmes et projets communautaires », a-t-il affirmé au terme d’une audience que lui a accordée le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly jeudi à Abidjan.

M. Bouréima a donc félicité le ministre de l’Economie et des Finances, Adama Koné, pour le travail abattu car, a-t-il fait savoir, la revue en Côte d’Ivoire a connu une bonne implication de tous les acteurs grâce à son engagement.

Pour accélérer la mise en œuvre de ces réformes en Côte d’Ivoire, a confié Adama Koné, les services de son département ministériel ont été instruits de faire un suivi trimestriel de la réalisation des réformes, des politiques, programmes et projets communautaires.

Il a fait cas de nombreux défis qui restent encore à relever, notamment en ce qui concerne le faible taux des échanges intra-communautaires dans l’Union qui est passé de 9,6% en 1996 à 16,1% en 2018, de nombreux contrôles dans les corridors, des prélèvements illicites et autres faux frais ainsi que de longs délais imposés aux acteurs du transport de marchandises.

Pour relever ces différents challenges, le ministre de l’Economie et des Finances a assuré de la ferme détermination du chef de l’Etat et de l’ensemble du gouvernement ivoirien à mettre en œuvre les recommandations visant à plus d’accélération dans la transposition des textes communautaires, de leur application effective ainsi que de l’exécution des projets et programmes communautaires de l’UEMOA dans le pays.

Conformément à l’acte additionnel de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement du 24 octobre 2013 à Dakar, les résultats de l’évaluation ont été rendus au Premier ministre ivoirien.

bsp/kp

Dans la même catégorie