ANP Le Ministre burkinabé des Mines et des Carrières reçu par le Président Issoufou ANP Le Président Issoufou reçoit le Secrétaire Exécutif du Comité Interparlementaire du G5 Sahel ANP Diffa N’Glaa : 60 milliards de F CFA d’investissements dans les infrastructures ACI CONGO : QUINZE FEMMES VULNÉRABLES FORMÉES SUR DES MÉTIERS GÉNÉRATEURS DE REVENUS GNA Bawumia commissions Education Staff Development Institute at Saltpond GNA Chief of Staff inaugurates water projects in Tano North Municipality GNA PPAG ends GUSO project MAP Le leadership régional du Royaume en matière de lutte contre le changement climatique salué par un responsable nigérien MAP Les Etats-Unis réaffirment que l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara est « sérieuse, crédible et réaliste » GNA Retail campaign serving us well-Asokwa NPP Secretary

L’UNFPA intensifie la réponse humanitaire d’urgence


  30 Mai      18        Monde (386),

   

Kinshasa 30 mai 2020 (ACP).- le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a intensifié la réponse humanitaire d’urgence, a déclaré le coordonnateur des activités humanitaires de l’UNFPA,  Dr Polycarpe Takou , à l’occasion du lancement du CERFUF 2020.

 

Selon un communiqué parvenu jeudi à l’ACP, les équipes de la réponse humanitaire d’urgence ont été déployées dans six(6) provinces de la République Démocratique du Congo(RDC).

 

« Mieux que l’an passé, nous devons répondre aux cris de détresse du dernier périmètre de vulnérabilité et nous assurer qu’en témoignage de notre mandat toutes les femmes et filles sont soulagées des difficultés d’accès aux droits sexuels et reproductifs », a déclaré Dr Polycarpe Takou .

 

Les exhortations du Dr Takou ont depuis connu une matérialisation rapide car le 28 avril 2020, soit 17 jours après l’approbation du projet CERF UF par OCHA, les bureaux du projet de Tshikapa et de Kananga, respectivement chefs-lieux des provinces du Kasai et Kasai Central ont lancé simultanément la formation des relais communautaires.

 

Cette dernière s’inscrit dans le cadre du projet « d’Accès aux droits sexuels et reproductifs des femmes et des filles dans les communautés affectées par les conflits dans 6 provinces de la RDC ».

 

Ce dernier constitue un volet de la mise en œuvre des programmes du Fonds central pour la réponse aux urgences(CERF). Il alloue deux fois par an, à certains pays des subventions pour suppléer aux situations d’urgence sous-financées, en privilégiant les besoins humanitaires, les risques et la vulnérabilité.

 

Renforcement de la formation des relais communautaires

 

Pour cette année, l’UNFPA-RDC a projeté de renforcer les plateaux techniques de 33 Formations sanitaires (FOSA) de base et 11 Hôpitaux généraux de référence (HGR) situés dans 11 zones sanitaires des provinces de l’Ituri, du Tanganyika, du Kasaï Central, du Kasaï, du Nord Kivu et du Sud Kivu.

 

Le projet prévoit également d’assurer dans les zones ciblées, le renforcement de l’offre de services de santé maternelle et néonatale.

 

Par ailleurs, 6 000 cas d’infections sexuellement transmissibles (IST) seront médicalement pris en charge avec la distribution gratuite de 600 000 préservatifs aux populations affectées, y compris chez les adolescents et jeunes.

 

Comme l’année passée, l’UNFPA a déployé une nouvelle promotion de sages-femmes humanitaires pour assurer  au sein des périmètres sanitaires couverts par le projet, le renforcement de l’offre des services de planification familiale et la prise en charge multisectorielle de qualité pour 2.465 survivants des violences sexuelles.

 

Par ailleurs, au moins 22.700 femmes seront assistées par un personnel qualifié et leurs nouveau-nés bénéficieront des soins essentiels à la naissance. Ceci prévoit la prise en charge gratuite de 1.200 cas de césariennes et 300 cas de fistules obstétricales.

Dans la même catégorie