APS CAN U 23: A JOSEPH KOTO DE VALIDER LE CARTON PLEIN AIP Côte d’Ivoire/ Le Patronat se mobilise pour l’enrôlement de son personnel à la CMU AIP Côte d’Ivoire/ Une cargaison de riz présumé avarié saisie et soumise à des analyses, selon le DG du Commerce extérieur MAP Revue de la Presse Quotidienne Internationale Africaine (RPQI-Afrique) APS SENEGAL: NGOUDIANE DOTÉ D’UN FOYER DE FEMMES ET D’UNE UNITÉ DE TRANSFORMATION DE PRODUITS CÉRÉALIERS MAP Burkina Faso: les deux enseignants kidnappés le 11 mars retrouvés morts AIP La Côte d’Ivoire en lice pour la Coupe d’Afrique de la Boulangerie à Casablanca MAP Nairobi parmi les métropoles les plus chères pour les expatriés (Economist Intelligence Unit) AIP Côte d’Ivoire/ La police de Bondoukou instruite sur les documents de commercialisation de la noix de cajou AIP Côte d’Ivoire/ Le dialogue, la seule issue pour arriver à la paix (Raffarin)

L’Unicef estime ses besoins financiers au Kasaï à 88,1 millions de dollars américains en 2018


  15 Mai      40        Economie (22816), Finance (3730), Société (47640),

   

Kinshasa, 15 mai 2018, (ACP).-Le Fonds des Nations-unies pour l’enfance (Unicef) a besoin de 88,1 millions de dollars américains cette année pour répondre effacement à la crise touchant la région du Kasaï, en République démocratique du Congo, indique cette agence onusienne dans un rapport intitulé « Kasaï : les enfants premières victimes de la crise ».

Selon la source, dans le domaine nutritionnel, les besoins sont estimés à 45,5  millions dollars américains, à 9,2  millions de dollars pour l’eau,  l’assainissement et hygiène ainsi qu’à à 3,4 millions de dollars américains pour la santé.
Les besoins en intervention rapide liée aux mouvements de la population à 17,2 USD, l’éducation à 5, 3  millions de dollars américains et la coordination du groupe thématique du secteur à 0,5 millions dollars américains.
Cette situation malheureuse est due aux actes de violence qui ont frappé la région du Kasaï en République démocratique du Congo en 2016, car des centaines de milliers de personnes dont beaucoup d’enfants ont dû fuir pour sauver leur vie, abandonnant derrières elles, leurs maisons, leur village et leurs biens.
L’Unicef, note le rapport, demande qu’un plus grand soutien financier soit apporté aux organisations internationales et nationales  présentes sur le terrain au Kasaï, de façon à ce qu’elles puissent atteindre tous les enfants qui ont besoin d’une aide humanitaire vitale.

ACP/Mat/Nmj

Dans la même catégorie